Actualités D1, Résumé

D1 (J 21) : Le PSG garde la tête, Issy perd la sienne et Soyaux se sauve

Le résumé de la 21e journée de D1 féminine

Le PSG qui maîtrise Reims (4-0), Soyaux qui perd à Montpellier (1-2) mais qui se sauve grâce à la défaite d’Issy sur la pelouse de Fleury (1-3), Guingamp qui perd la cinquième place et son match contre Dijon (2-1), voici le résumé de la 21e journée de D1 qui s’est tenue ce vendredi.

Le PSG pulvérise Reims

Privées de Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani (qui était sur le banc), les Parisiennes ont écrasé Reims ce vendredi 4-0) grâce à Sandy Baltimore et Signe Bruun. Les deux premiers buts ont coupé l’élan des Rémoises qui, très joueuses, avaient mieux démarré. Les deux pions ont ponctué des actions à trois initiées à gauche et conclues dans l’axe.

À lire aussi : L’Olympique Lyonnais s’en sort face à de valeureuses Bordelaises

Baltimore réussissait un une-deux avec Nadia Nadim puis un centre pour trouver la tête rageuse de Bruun. Elle reprenait ensuite un centre de Morroni qui avait bien combiné avec Ramona Bachmann (43e). La Danoise signait le doublé juste avant la pause sur corner.

Autre bonne nouvelle pour le club de la capitale : Diani a effectué son grand retour et a pu engranger un gros quart d’heure avant la finale pour le titre contre Lyon dimanche prochain (21h). L’attaquante a d’ailleurs obtenu le pénalty marqué par Perle Morroni dans le temps additionnel. Katoto, elle, est très incertaine pour le classique.

Léa Khelifi porte Dijon

Une autre parisienne a illuminé cette 21e journée de tout son talent. Il s’agit de la jeune internationale tricolore Léa Khelifi. Prêtée par le PSG à Dijon, elle a inscrit ses quatrième et cinquième but de la saison en moins d’un quart d’heure (6e ; 11e) contre Guingamp. La réduction au score très rapide de Sarah Cambot (16e) n’aura rien changé. Les Bretonnes perdent une place au classement et voient leurs adversaires revenir à deux longueurs.

Fleury expédie Issy en D2

Fleury n’avait plus gagné depuis cinq rencontres et le succès contre la lanterne rouge havraise début mars. Elles ont renoué avec la victoire contre l’avant dernier, Issy (3-1). C’est la revenante Léa Le Garrec, suspendue depuis son carton rouge reçu face à Dijon le 13 mars, qui a ouvert le score. La milieu offensive poussait le cuir de la tête dans le but vide après que Laetitia Philippe a détourné une frappe sur sa transversale.

À lire aussi : Le classement de D1

C’est également à la suite d’un arrêt de Philippe que Dominika Grabowska a donné l’avantage aux siennes complètement contre le cours du jeu (74e) avant que Julie Piga ne condamne définitivement les Chouettes (86e). Issy avait égalisé par l’intermédiaire de Batcheba Louis, laquelle avait coupé de la tête un centre au premier poteau cinq minutes après le retour des vestiaires. Elles ont largement dominé la deuxième mi-temps, en vain.

Pour le GPSO, cette défaite, la 17e de la saison, est synonyme de relégation. Les joueuses de Camillo Vaz ont quatre points de retard sur Soyaux et ne pourront plus se maintenir sportivement. Reste à savoir si la FFF va maintenir les descentes en D1 malgré l’absence de montées depuis la D2. L’hypothèse la plus probable étant que la Première Division se dispute à dix équipes et donc sans Issy.

Le Havre surprend le PFC

C’était le match des extrêmes entre Le Havre, bon dernier de D1 avec cinq petits points au compteur, et le Paris FC, assuré de finir quatrième et vainqueur de Bordeaux il y a peu. La rencontre a pourtant tourné en la faveur de Normandes qui ont trouvé le chemin des filets sur leur deuxième occasion.

Pancha Lara a pris la profondeur, elle a bien résisté au retour de Julie Soyer avant de glisser le ballon sous Chiamaka Nnadozie qui a tardé à boucher l’angle (34e). Le club du Nord s’est imposé (1-0) et pourra nourrir des regrets après ce match convainquant et ce sursaut d’orgueil qui survient bien trop tard dans l’année.

Montpellier chipe la cinquième place

La saison de Montpellier n’est pas une franche réussite. Les Sudistes avaient l’ambition de se qualifier en Ligue des championnes. Elles n’ont pas joué dans la même cour que Bordeaux et devront se contenter des places d’honneur. La bande à Marion Torrent a tout de même récupéré la cinquième place en battant Soyaux (2-1).

Elisa De Almeida avait débloqué son compteur but en club il y a deux journées sur la pelouse d’Issy. L’internationale française a vu double ce soir. Elle a repris un centre de Nadia Mondesir en pleine extension (52e) avant de lober Romane Munich sur ce qui ressemble à un centre un peu trop long (55e).

Laura Bourgoin n’a pas pu empêcher la défaite de son équipe malgré un magnifique but sur un ballon piqué qui est venu lober Lisa Schmitz à l’heure de jeu. Cette défaite est sans conséquence pour Soyaux qui a sauvé sa place en Première Division ce soir.

Mickaël Duché
Photo © Laura Pestel

5 commentaires

  1. […] À lire aussi : Le résumé des autres rencontres de la 21e journée de D1 avec la victoire de Paris […]

  2. […] Kadidiatou Diani a disputé un petit quart d’heure pour la première fois depuis un mois lors de la victoire à Reims hier (4-0). Marie-Antoinette Katoto est quant à elle restée à la maison et demeure très incertaine pour le […]

  3. […] Paris FC est tombé face à la lanterne rouge havraise ce vendredi (0-1) lors de la 21e et avant dernière journée de D1. Mais cette défaite ne doit pas gâcher la fête, ni minimiser le travail fourni par la formation […]

  4. […] le cas de Kadidiatou Diani, qui a effectué son retour à Reims vendredi dernier après deux mois d’absence. Elle occupera le couloir droit de l’attaque avec quinze minutes dans les jambes et sera […]

  5. […] nous venons de remporter une belle victoire contre le Paris FC qui est une grosse équipe du championnat. C‘est gratifiant de prendre trois points face à ce […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P