lundi, septembre 20, 2021

Le résumé de la deuxième journée de NWSL avec la belle victoire de l’OL Reign

Voici l’essentiel à retenir de la deuxième journée de NWSL avec la victoire énergique de l’OL Reign face à Portland (2-1), celle plus « surprenante » d’Orlando contre North Carolina (2-1), Gotham qui joue de malchance à Chicago et l’éclosion de la toute jeune Emina Ekic qui permet à Louisville de battre Washington (2-0).

OL Reign s’offre Portland (2-1)

Une semaine après son match nul prometteur contre le double champion en titre North Carolina (0-0), la franchise américaine de l’OL effectuait déjà son deuxième gros test de la saison. Celui-ci est amplement réussi avec une victoire autoritaire à Portland (2-1) l’équipe en forme de ce début de reprise auréolé d’un titre en Challenge Cup.

Les Thors avaient pourtant pris le meilleur départ, Christine Sinclair faisant mouche dès la 4e minute. Positionnée à l’entrée de la surface, la Canadienne reprenait un mauvais dégagement au poing de Karen Bardsley et la lobait malicieusement.

Les joueuses de Seattle sont repassées devant en l’espace de dix petites minutes. Megan Rapinoe égalisait sur coup-franc direct (9e ; voir vidéo ci-dessus), inscrivant son premier but de la saison. Shirley Cruz trompait ensuite la gardienne adverse d’un plat du pied dans les six mètres (15e). L’OL Reign est dans le groupe des leaders de NWSL.

Orlando surprend North Carolina (2-1)

Alex Morgan a encore frappé en fin de match (voir vidéo ci-dessous). L’attaquante star d’Orlando a déposé Abby Erceg dans le couloir gauche avant de marquer avec l’aide du poteau. La semaine dernière, son but avait permis au Pride d’arracher le point du match nul face à Washington (1-1). Samedi, il mettait son équipe à l’abri.

Avant cela, Sydney Leroux avait déjà trouvé la faille dans la défense de North Carolina (36e) en profitant d’une grossière erreur de la défense. La réduction du score des tenantes du titre par l’intermédiaire de Jessica McDonald après une belle action en pivot est intervenue trop tardivement (89e).

À lire aussi : Sam Mewis quitte Manchester City et retourne à North Carolina

Gotham accroché par Chicago (0-0)

L’équipe de New-York a tout tenté pour enchaîner une deuxième victoire et oublier définitivement la finale de Challenge Cup perdue aux tirs au but début mai. En vain. Les coéquipières de Carli Lloyd ont frappé deux fois les montants à l’image de la tentative lumineuse de l’Américaine qui s’est échouée sur la barre transversale (13e ; voir vidéo ci-dessous).

Gotham n’a pas cadré le moindre tir et Chicago n’en a pas profité pour rebondir après la claque reçue à Portland lors de la première journée (5-0). Le Red Star reste donc bon dernier de NWSL tandis que Gotham est dans le wagon des équipes à quatre points avec Orlando, OL Reign et Louisville.

Louisville tappe Washington sur le gong (2-0)

Le Racing avait montré de bonnes dispositions face à Kansas City sans pour autant concrétiser leur domination (0-0). Vendredi, les Violettes ont attendu le dernier quart d’heure pour empocher les trois points. Elles peuvent remercier la toute jeune Emina Ekic qui a ouvert le score avant d’offrir le but du break à Cacelia Kizer alors qu’elle était entrée à l’heure de jeu.

À 21 ans, Emina Eric dispute sa première saison dans le championnat nord-américain. L’histoire retiendra que la milieu de terrain a marqué son premier but de fort belle manière : un crochet extérieur dévastateur et une frappe enroulée du gauche qui est venue se loger dans la lucarne opposée.

Houston se fait reprendre par Kansas City (2-2)

Houston est passé par à peu prêt toutes les émotions dimanche pour son deuxième match de la saison. L’inquiétude après l’ouverture du score de Kansas City par l’entremise d’Amy Rodriguez (13e). L’espoir après l’égalisation de l’internationale anglaise Rachel Daly (60e). La joie consécutive au pion de Shea Groom sur un service de Kristie Mewis (66e). Puis la désillusion quand, dans les ultimes secondes du temps additionnel, Taylor Leach a ramené les deux équipes à égalité (2-2).

Les Texanes peuvent s’en vouloir. Elles avaient l’opportunité de lancer leur saison. Ce match nul est d’autant plus frustrant que leurs adversaires ont fini la rencontre à dix après l’exclusion de la défenseure Elizabeth Ball à vingt minutes de la fin.

Mickaël Duché
Photo © OL Reign

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P