mercredi, octobre 27, 2021

Le PSG contient l’OL et file vers son premier titre en D1

En obtenant le nul ce dimanche sur la pelouse de l’OL (0-0), le PSG conserve son point d’avance en tête de la D1 et n’a jamais été aussi proche du titre.

Cette grande messe de la D1 entre le PSG, leader et à une mèche de son premier titre, et l’OL, machine à empiler les trophées et qui accapare le trône de France depuis quinze longues années, a étiré le suspens jusqu’à la dernière seconde. Il faut dire que les deux équipes s’affrontaient pour la quatrième fois de la saison et connaissaient les forces et faiblesses de leurs opposantes.

À lire aussi : Le classement de D1

La rencontre, dominée aux poings par le club de la capitale malgré quelques uppercuts bien placés des Lyonnaises, a été très tactique, parsemée de déchets techniques et alimentée par des duels rudes et dignes des plus grandes soirées de football. Signe Bruun a eu la première opportunité de tuer le match à l’heure de jeu mais le cadre s’est dérobé alors qu’elle était seule au point de penalty.

Kadidiatou Diani a eu la seconde mais elle a centré directement sur Sarah Bouhaddi alors que Sandy Baltimore était seule au second poteau. Des ratés qui resteront sans conséquence puisque les Franciliennes ont arraché le nul (0-0) qui les propulse vers leur tout premier sacre en Première Division française.

Des choix osés et des absences

Les deux entraîneurs s’affrontaient pour la première fois et étaient privés de cadres (Marie-Antoinette Katoto et Formiga pour le PSG ; Eugénie Le Sommer pour l’OL). Ils ont donc tenté des choses. Olivier Echouafni optait pour un 4-4-2 avec Baltimore et Diani pour dynamiter les côtés, la première ayant mieux réussi à le faire que la seconde.

Problème : Bruun et Ramona Bachmann n’ont jamais été assez promptes pour conclure les nombreuses situations amorcées dans les couloirs (11e ; 23e ; 38e ; 45e). Bouhaddi a également sortie le grand jeu pour repousser la tentative de Diani qui était seule au second poteau sur un service de de Baltimore (5e).

Un penalty oublié pour Lyon

Tout le match, les offensives parisiennes ont profité des espaces laissés par les Fenottes qui, positionnées dans une défense à cinq avec Sakina Karchaoui et Ellie Carpenter en piston, ont trop souvent laissé Wendie Renard au marquage des ailières. Le champion de France en titre a joué son va tout en prenant de plus en plus de risques, en vain.

Les Lyonnaises pourront regretter un penalty oublié sur Sakina Karchaoui qui s’est fait bousculer de manière litigieuse dans la surface par Ashley Lawrence (57e). Mais globalement, elles n’ont pas mis les ingrédients pour dominer ce PSG là. Les coéquipières d’Amandine Henry devront battre Fleury et espérer une contre performance peu probable des leaders qui recevront Dijon lors de la dernière journée.

Mickaël Duché
Photo © PSG

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P