Résumé, Tokyo 2021

JO de Tokyo : Le Japon arrache le nul face au Canada

Le Japon face au Canada aux JO de Tokyo

En égalisant à la 84e minute, le Japon a sauvé le point du match nul ce mercredi face au Canada (1-1) pour son entame aux JO de Tokyo.

Après le passionnant Suède-USA qui a tenu toutes ses promesses (3-0), ce duel entre le Japon et le Canada sonnait comme la deuxième grosse affiche de l’entame des Jeux. Le pays hôte, 10e au classement FIFA, et le médaillé de bronze lors des deux derniers JO, se sont neutralisés ce mercredi (1-1) au terme d’un match équilibré.

À lire aussi : Le film du match

Les Canadiennes ont frappé les premières par l’intermédiaire de l’inépuisable Christine Sinclair (6e). À 38 ans, la buteuse de Portland a célébré sa 300e sélection en marquant son 187e but en carrière internationale. Sur l’action, elle a bien suivi le déboulé de Nichelle Prince pour marquer en deux temps, la première frappe ayant heurté le montant droit d’une Sakiko Ikeda qui était totalement battue.

Saki Kumagai et sa troupe ont patienté jusqu’à la 84e minute et la belle inspiration de Mana Iwabuchi pour égaliser. La numéro 10 a plongé dans le dos de la défense (Kadeisha Buchanan et Shelina Zadorsky) avant de reprendre le cuir sans contrôle et de le glisser entre la gardienne et le poteau.

Le courage de Stephanie Labbé

Passeuse sur l’ouverture du score, Prince a manqué de promptitude et de discernement au moment d’alourdir la marque en seconde période. L’attaquante de 26 ans a souvent pris le dessus grâce à sa vitesse mais elle n’a pas su être aussi tueuse que son mentor. Et son pays l’a payé cher.

Le véritable tournant du match est intervenu peu avant l’heure de jeu. Et il a été l’oeuvre de la gardienne canadienne Stephanie Labbé qui est passée par toutes les émotions en l’espace de quelques minutes. Elle a provoqué un penalty en ratant sa sortie avant de rester plusieurs minutes au sol à cause du choc qu’elle a reçu. Une fois remise sur pied, elle s’est rattrapée en écartant la tentative de la malheureuse Mina Tanaka qui venait de rentrer. Blessée à la tête, elle a fini par sortir du terrain en pleurs.

Le groupe de la mort

Opposées à la Grande-Bretagne et au Chili dans le groupe le plus relevé du tournoi, Japonaises et Canadiennes pourront se satisfaire de ce point qui leur permet de conserver toutes leurs chances de qualifications. Et même de glaner la première place.

À lire aussi : Le calendrier des JO

Au prochain match, le Japon défiera les Britanniques samedi (12h30) et le Canada devra impérativement se défaire des Sud-Américaines un peu plus tôt dans la matinée (9h30).

Mickaël Duché
Photo © Canada

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
P