vendredi, septembre 17, 2021

JO de Tokyo : Le Canada repart de l’avant, Banda et Wang brillent, la Suède en patronne

Dans les matchs au programme de cette deuxième journée des Jeux Olympiques, le Canada a effacé le Chili (2-1), la Chine et la Zambie se sont neutralisées dans un match spectaculaire (4-4) et la Suède a finalement pris le meilleur de l’Australie dans un choc au sommet (4-2).

C’était le match de Janine Beckie ce 24 juillet ! Face au Chili, l’attaquante de Manchester City s’est illustrée par un doublé, offrant la première victoire dans ces Jeux à sa sélection du Canada. Pourtant la joueuse aurait pu douter. Elle avait en effet manqué un penalty à la 20e, voyant sa frappe heurter le montant gauche et sortir.

Il s’agissait là d’un énième coup dur dans un début de rencontre clairement dominé par les Canadiennes. Christiane Sinclair perforait la défense dès la 3e minute pour sa 301e sélection, avant que Buchanan n’ouvre le score. Mais sur cette séquence inhabituelle pour la défenseure lyonnaise, qui enchaînait un superbe double une-deux pour s’infiltrer dans la défense, l’arbitre ne validait pas le but. La frappe de Buchanan, repoussée par Endler, sa nouvelle coéquipière en club, revenait en effet sur le bras de la canadienne avant de rentrer dans le but.

Beckie pique deux fois pour le Canada

Le Canada allait cependant continuer ses efforts offensifs et obtenait un penalty à la 18e minute, après une faute subie par Sinclair. Beckie se présentait face à Endler et prenait la néo-lyonnaise à contre-pied mais sa frappe s’écrasait sur le poteau. C’est une vingtaine de minutes après que la buteuse allait se racheter. Après une percée sur le côté droit et un plongeon d’Endler, le ballon revenait dans les pieds de Beckie dans la surface qui ajustait la gardienne chilienne pour ouvrir le score.

Et en tout début de seconde période, l’attaquante de Manchester City s’illustrait encore en battant une nouvelle fois la gardienne adverse (2-0, 47e). Le Chili se retrouvait alors dos au mur, après avoir perdu 2-0 contre la Grande-Bretagne lors de la première journée. Les Sud-Américaines tentaient de réagir et obtenaient un penalty à la 57e, transformé par Araya. Le score en reste là. Le Canada compte désormais 4 points et prend provisoirement la tête du groupe, avant un choc contre la Grande-Bretagne. Le Chili reste à 0 point mais conserve un infime espoir de qualification.

À lire aussi : JO de Tokyo : Les faits marquants de la première journée de foot féminin

Match fou entre la Chine et la Zambie

Autre rencontre entre deux équipes en quête de points au programme ce matin avec la Chine qui affrontait la Zambie. Après leur lourde défaite 5-0 contre le Brésil de la reine Marta, les Chinoises ouvraient la marque dès la 6e minute, par l’intermédiaire de Wang Shuang, ex-parisienne. Cependant la Zambie, largement défaite par les Pays-Bas (10-3) lors de la première journée, montraient à nouveau qu’elles avaient de la ressource. Kuandananji, qui avait marqué contre le Bayern en mars dernier en ligue des championnes, égalisait pour la Zambie à la 15e minute.

S’en suivait un récital de Wang Shuang, qui claquait deux buts de plus en deux minutes, pour permettre à la Chine de prendre le large, 3-1. Mais Barbra Banda répliquait avant la pause, permettant à la Zambie de n’être menée que 3-2 à la mi-temps.

En seconde période, la star naissante de la Zambie marquait un deuxième puis un troisième but, pour finalement donner un avantage inattendu à sa sélection. C’était sans compter sur Wang, qui égalisait sur penalty à 7 minutes du terme. La rencontre se termine sur un impressionnant 4-4 mais les deux sélections restent dernières de leur groupe avec un point seulement au compteur. Ce match a tout de même offert de belles promesses.

La Suède renverse sa rencontre contre l’Australie

Enfin, la Suède confirme son très bon état de forme. Menées un temps 2-1 par l’Australie et la superstar Sam Kerr, qui a marqué un doublé, les Suédoises ont complètement renversé le match, Rolfo marquant aussi à deux reprises, tandis que Lina Hurtig avait donné un avantage à son équipe à la 52e. Les Australiennes avaient la possibilité de revenir à 3-3 à la 69e mais Sam Kerr voyait sa tentative arrêtée par Lindahl.

La chance était passée pour l’Australie et la Suède pouvait compter sur sa pépite Blackstenius, entrée en jeu à la 59e pour clore la marque, 4-2 à 9 minutes du terme, bien servie par Asllani. La Suède compte 6 points après deux rencontres maîtrisées contre les Etats-Unis et les Matildas.

Jérôme Flury
Photo © Canada Soccer/Twitter

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P