lundi, décembre 6, 2021

JO de Tokyo : La Grande-Bretagne qualifiée, les Pays-Bas et le Brésil dos à dos, les États-Unis se relancent

Les nations favorites, Brésil, Grande-Bretagne et États-Unis, ont tenu leur rang lors de la deuxième journée des JO de Tokyo, ce samedi. Les Britanniques filent en quarts, le Brésil accroche les Pays-Bas (3-3) et les États-Unis s’imposent facilement face à la Nouvelle-Zélande (6-1).

La Grande-Bretagne file en quarts de finale

Portée par une Ellen White en grande forme, la Grande-Bretagne a fait plier le Japon (1-0), pays hôte de la compétition. Après une première mi-temps très fermée et sans occasion nette, les deux équipes ont accéléré le rythme au retour des vestiaires.

Il aura cependant fallu attendre une erreur défensive des Japonaises pour voir Ellen White ouvrir le score de la tête sur un centre de l’ancienne lyonnaise Lucy Bronze (74e). La numéro 9 anglaise a inscrit son troisième but en deux matches dans la compétition.

Avec six points, la Grande-Bretagne se qualifie pour les quarts de finale et mène le groupe E, devant le Canada (2 points). La première place du groupe se jouera entre les deux nations lors d’une confrontation directe, mardi 27 juillet.

À lire aussi : JO de Tokyo : Le Canada repart de l’avant, Banda et Wang brillent, la Suède en patronne

Les Pays-Bas et le Brésil se neutralisent

Le choc entre les Hollandaises et les Brésiliennes aura tenu toutes ses promesses (3-3). Il aura même coché toutes les cases d’un grand match de football féminin.

Après seulement 3 minutes de jeu, Vivianne Miedema a déclenché les hostilités en ouvrant le score pour les Pays-Bas d’une frappe bien placée. Debinha a rapidement riposté (16e) et a permis au Brésil de rentrer aux vestiaires avec un score de parité (1-1).

En deuxième mi-temps, il ne fallait pas s’absenter plus de cinq minutes. Vivianne Miedema a redonné l’avantage aux siennes (59e) avant que Marta égalise sur penalty (65e) puis que Ludmila permette au Brésil de passer devant au tableau d’affichage (68e). Un splendide coup-franc de Dominique Janssen (79e) a offert le point du match nul.

Avec quatre points, les Pays-bas et le Brésil sont leaders du groupe F. Le dernier match de la phase de groupe verra les Pays-Bas affronter la Chine et le Brésil défier la Zambie.

Les États-Unis renouent avec la victoire

Pour les Américaines, l’objectif était simple : gagner. D’une part pour gommer la contreperformance face à la Suède (0-3), mais aussi pour se rassurer après une défaite qui est venue mettre fin à une série de 43 matches sans défaite. C’est chose faite avec une large victoire face à la Nouvelle-Zélande (6-1).

Rose Lavelle n’a eu besoin que de 6 minutes pour ouvrir le score et lancer son équipe vers un match parfait. Juste avant la pause, Lindsey Horan a doublé la mise de la tête sur une passe de Megan Rapinoe (45e). Un moindre mal pour la Nouvelle-Zélande, car les États-Unis ont marqué quatre buts refusés pour hors-jeu en première mi-temps.

En seconde mi-temps, les Néo-Zélandaises marqueront à trois reprises. Deux fois contre leur camp avec Ebby Erceg (63e) et Catherine Bott (90+3) et seulement une fois dans les filets adverses grâce à Betsy Hassett (72e).

Christiane Press (80e) et Alex Morgan (88e) scelleront tardivement le premier succès des États-Unis lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Les USA affronteront l’Australie lors du dernier match du groupe G ce mardi.

Clément Gauvin
Photo © USWNT

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P