mardi, octobre 26, 2021

JO de Tokyo : Le résumé complet de la troisième journée de foot féminin

On vous récapitule la troisième journée du tournoi de foot féminin des JO de Tokyo qui s’est déroulée ce mardi avec le match nul des États-Unis contre l’Australie (1-1), la courte victoire des Japonaises face au Chili (1-0) et la nouvelle démonstration des Pays-Bas qui ont étrillé la Chine (8-2).

La Suède domine la Nouvelle-Zélande et fait le plein

Les Suédoises ont terminé la phase de poules comme elle l’ont commencée. En maitrisant leur sujet et leur adversaire. Cette fois-ci, ce n’était pas l’ogre américain en face mais une nation bien moins huppée : La Nouvelle-Zélande (victoire 2-0).

Le sélectionneur Peter Gerhardsson a pu faire tourner en reposant le secteur offensif notamment (Sofia Jakobsson, Kosovare Asllani et Stina Blackstenius). Et ce sont les deux remplaçantes, Madelen Janogy et Anna Anvegard, qui ont frappé. Ses joueuses sont les seules à cumuler neuf points, et elles affronteront le Japon en quarts, vendredi.

Les USA accrochés par l’Australie

Dans l’autre match du groupe G, l’Australie de Sam Kerr a fait bien mieux que résister face aux championnes du monde. Les deux pays se sont tenus en échec (0-0) au terme d’un match serré et plutôt équilibré. Les Américaines confirment leurs difficultés après leur défaite inaugurale contre la Suède (0-3).

Le début de compétition raté des coéquipières d’Alex Morgan demeure sans conséquence puisqu’elles se sont hissées en quarts de finale où elles retrouveront les Pays-Bas. L’Australie passe également en tant que meilleur troisième et défiera la Grande-Bretagne.

La Grande-Bretagne arrache le nul face au Canada et conserve la tête

Dans le groupe H se jouait une rencontre au sommet entre deux nations qui voulaient prendre la première place et qui ne sont pas arrivées à se départager (1-1). Pour le plus grand bonheur des Britanniques qui arrivaient fortes de leurs deux victoires contre le Chili (2-0) et le Japon (1-0) face à des Canadiennes un peu moins conquérantes qu’espéré.

C’est pourtant le pays nord-américain qui a pris les devants grâce à un but de l’attaquante de West Ham Adriana Leon, idéalement servie par la Parisienne Ashley Lawrence (55e). Le Canada pensait s’emparer de la première place du groupe jusqu’à un coup du sort survenu à cinq minutes de la fin : un CSC de la malheureuse Nichelle Prince. En quarts, la Grande-Bretagne sera opposée à l’Australie et le Canada croisera le fer avec le Brésil.

Le Japon sauve sa peau en battant difficilement le Chili

Le pays hôte n’avait pas vraiment le droit à l’erreur ce mardi contre le Chili. Sauvées par Mina Tanaka, qui s’est bien rattrapée après avoir manqué un penalty contre le Canada en match d’ouverture, les Japonaises ont chipé la troisième place et poursuivent péniblement leur chemin.

Le but tardif de la milieu japonaise (77e) est venu rappeler que son équipe n’a aucune marge dans ce tournoi. Au prochain tour, elles devront proposer une bien meilleure partition si elles veulent espérer quoi que soit face à l’armada suédoise.

Le Brésil assure le minimum face à la Zambie

Le monde du foot attendait et espérait une nouvelle sortie fracassante de la Zambienne Barbra Banda. Mais après ses triplés contre les Pays-Bas et la Chine, l’attaquante de 21 ans est redescendue sur terre. Il faut dire que son pays s’est rapidement retrouvé à 10 après l’expulsion de Lushomo Mweemba (13e). Difficile dans ces conditions d’inquiéter l’arrière-garde brésilienne.

Marta et les siennes n’ont pas eu à s’employer pour ouvrir la marque par l’intermédiaire d’Andressa (19e) avant de museler la Zambie et de l’emporter. La Seleção termine 2e, à égalité de points avec les Pays-Bas (7), mais loin derrière à la différence de buts (13 contre 6). Les Sud-Américaines joueront le Canada en quarts.

Les Pays-Bas écrasent la Chine avec une nouvelle pluie de buts

Après le 10-3 historique contre la Zambie – il s’agissait du match le plus prolifique de l’histoire des JO – et après le 3-3 spectaculaire contre le Brésil, les Néerlandaises ont une nouvelle fois affolé les compteurs en écrasant la Chine (8-2). Les Pays-Bas sont évidemment le pays ayant planté le plus de buts depuis le début de la compétition (21).

Une joueuse incarne cette machine à marquer. Il s’agit de l’attaquante d’Arsenal Vivianne Miedema qui a inscrit un nouveau doublé ce mardi, portant à huit son total de pions lors de ce tournoi de foot féminin des JO de Tokyo. La joueuse de 25 ans a battu le record de buts inscrits lors d’une édition qui était détenu par la Canadienne Christine Sinclair (six en 2012 à Londres).

Mickaël Duché
Photo © USA

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P