vendredi, septembre 17, 2021

Le Canada en finale des JO de Tokyo après avoir sorti les USA

Le Canada a surpris les USA en demi-finale des JO de Tokyo ce lundi (1-0) grâce à un penalty de Jessie Fleming à quinze minutes du terme. Les Canadiennes joueront l’or pour la première fois de leur histoire vendredi tandis que les Américaines tenteront d’aller chercher le bronze jeudi.

À lire aussi : Le film du match

Les Canadiennes tiennent leur revanche et leur médaille. Neuf ans après la demi-finale mémorable remportée (4-3) par les Américaines aux Jeux de Londres, les coéquipières de Christine Sinclair – qui avait planté un triplé en 2012 – ont créé la sensation en battant les championnes du monde (1-0) ce lundi à Tokyo.

Cette fois-ci, le scénario a été bien plus terne et la rencontre beaucoup moins palpitante. Il a même fallu attendre la 65e minute pour trouver trace d’une frappe cadrée, celle de Christen Press qui venait d’entrer et qui a poussé Stephanie Labbé à s’envoler dans les airs.

Les Américaines dominent sans concrétiser

Cette grosse occasion allait être la première d’une longue série pour les joueuses de Vlatko Andonovski. Le sélectionneur des USA a changé toute sa ligne d’attaque à l’heure de jeu en lançant Press, Megan Rapinoe et Carli Lloyd à la place d’Alex Morgan, Lynn Williams et Tobin Heath.

À l’instar du quart de finale face au Brésil, Labbé a été impériale sur sa ligne. La gardienne a écoeuré tour à tour Press (65e), Julie Ertz (66e) et Lindsey Horan (67e) en l’espace de quelques secondes. Elle a ensuite été suppléée par sa barre transversale lors du dernier frisson consécutif à une tête de Lloyd (86e).

Le Canada à l’aise sur le mont olympe

L’érable a plié mais il n’a jamais rompu. Et c’est pile dans le temps fort adverse que les protégées de Beverly Priestman ont surpris leurs voisines. Deanne Rose est venue rappeler à tout son monde que le Canada aussi possédait des ressources sur le banc : l’attaquante de 22 ans a obtenu un penalty quinze minutes après son entrée sur le pré (74e), en devançant le dégagement maladroit de Tierna Davidson.

Jessie Fleming s’est chargée de transformer l’aubaine en voie royale vers la finale en trompant non pas Alyssa Naeher qui était sortie sur blessure en première période (30e) mais la numéro 2 Adrianna Franch. Sauvées par Naeher qui avait stoppé un penalty en prolongations contre les Pays-Bas avant de sortir le grand jeu lors de la séance des tirs au but, les favorites de la compétition se sont finalement inclinées au tour suivant. Elles tenteront de se consoler avec le bronze jeudi.

Une première finale

La bande à Buchanan s’offre de son côté sa première finale olympique après avoir amassé le bronze en 2012 et 2016 et confirme qu’elle apprécie particulièrement les Jeux. La finale aura lieu vendredi face aux gagnantes de l’autre demie entre l’Australie et la Suède (13h).

Mickaël Duché
Photo © Canada

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P