vendredi, septembre 17, 2021

Amos Women’s French Cup : L’OL s’impose largement contre le PSG

En petite finale du tournoi amical de l’Amos Women’s French Cup ce 6 août, l’OL n’a pas fait de détails en dominant assez nettement le PSG (5-1).

Elles n’auront pas fait le voyage pour rien. Après une défaite 4-2 face au Bayern de Munich mercredi, les Lyonnaises se sont brillamment reprises pour s’imposer contre leur rival parisien (5-1). Sonia Bompastor et son équipe rajeunie devraient rentrer de ce tournoi amical de l’Amos Women’s French Cup avec de nombreux enseignements dans les bagages. « Le voyage retour à Lyon sera moins difficile », confiait d’ailleurs la coach à l’issue de la partie.

À lire aussi : Le Bayern Munich déroule en finale de l’Amos Women’s French cup 2021 face à l’AS Roma

Alignant à nouveau plusieurs jeunes (Sombath, Sylla, Paljevic dans les cages) mais voyant également de retour dans son onze de Delphine Cascarino et Wendie Renard, les Fenottes n’ont finalement fait qu’une bouchée du PSG. Pourtant, Didier Ollé-Nicolle avait mis en place une équipe quasi-type en face. Le Paris Saint-Germain, sans Picaud dans les buts, remplacée par Pinguet, alignait une défense Karchaoui-Dudek-E. Cascarino et De Almeida. Au milieu, Léa Khelifi remplaçait Kheira Hamraoui, pour jouer avec Grace Geyoro et Sara Däbritz. Enfin, le trio classique Diani-Katoto-Baltimore était chargé de marquer.

Le match s’animait très tôt, Janice Cayman ouvrant le score dès la 11e minute. Les Parisiennes tentaient alors de répliquer, Kadidiatou Diani effectuant plusieurs percées, plutôt maîtrisées par l’OL. Le PSG s’est procuré les premières occasions comme une frappe cadrée de Däbritz après une première tentative de Diani sur le côté mal dégagée (20e).

Mais l’OL allait faire mouche. Delphine Cascarino, en jambes et inspirée, n’était pas attaquée à la 27e, interceptant une mauvaise passe de Geyoro. Elle prenait le temps de placer sa frappe et de doubler la marque.

Paris sauve l’honneur en fin de match

Les Parisiennes ne baissaient pas les bras, se montraient plus offensives et dangereuses sur corner. De Almeida prenait bien son couloir, Katoto décrochait pour récupérer des ballons. Mais juste avant la pause, elles se faisaient à nouveau punir : Cascarino y allait de son doublé, idéalement servie à l’entrée de la surface par Malard. 3-0 à la pause, le score semble lourd.

Malheureusement pour Paris, la deuxième mi-temps n’allait pas être plus simple. Dans un match où les deux entraîneurs procèdent à de nombreux changements, c’est bien Lyon qui confirme. Majri marque sur penalty (57e) avant que Malard ne marque de la tête (59e). Juste derrière, Bachmann manquait une énorme occasion, ne cadrant pas face au but vide (60e)

Et quand ça ne veut pas… Les Parisiennes tapent à deux reprises la barre à la 68e ! Dudek d’abord, repoussée par Henry, puis Katoto. Mais finalement, elles sauvent l’honneur, par l’intermédiaire de Ramona Bachmann, en manque de confiance malgré son nouveau numéro 10 (80e).

Jérôme Flury
Photo © OL

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P