mardi, octobre 26, 2021

Le Bayern Munich déroule en finale de l’Amos Women’s French cup 2021 face à l’AS Roma

La finale de l’édition 2021 de l’Amos s’est jouée vendredi 6 août et a vu la victoire du Bayern Munich contre l’AS Roma sur un score net de 4-0. Les Italiennes ont proposé une belle opposition en première mi-temps avant de céder.

Enfin ! La troisième participation était la bonne pour le Bayern Munich, habitué et fidèle de l’Amos Women’s French Cup. Le club bavarois s’est imposé en finale de l’édition 2021 ce 6 août, face à l’AS Roma, premier club italien à prendre part à ce tournoi amical de pré-saison. Les championnes d’Allemagne ont offert une grande partie, se montrant solide en défense et réaliste en attaque, pour s’imposer.

La première mi-temps s’est avérée très équilibrée entre deux équipes déjà bien rodées et proposant un joli football. Les demi-finalistes de la dernière Coupe d’Europe trouvaient face à elles une défense italienne bien en place. Les occasions nettes restaient rares même si le jeu ne faiblissait pas en intensité. Serturini s’illustrait particulièrement sur son côté gauche en multipliant les incursions et les crochets. À la pause, le score de 0-0 était plutôt logique.

À lire aussi : Amos Women’s French Cup : L’Olympique Lyonnais s’impose largement contre le Paris SG

Accompagnées des applaudissements et chants de quelque centaines de supporters présents ce vendredi à Toulouse, les Bavaroises ont en revanche maîtrisé à merveille la seconde période, ne laissant jamais la place au doute. Les Italiennes poussaient tout de même, se trouvant bien sur certaines combinaisons, mais sans jamais parvenir à conclure. En face au contraire, le Bayern se montrait chirurgical durant la seconde période.

Le tandem Buhl – Schuller au top

Le match basculait sur un penalty à la 51e. La capitaine française, Viviane Asseyi, ouvrait le score sans trembler pour le Bayern. Ensuite, c’est le duo Klara Buhl – Léa Schuller qui faisait des merveilles. La seconde servait d’abord la première à la 70e pour le but du break (2-0). Buhl, qui était entrée en jeu à la 46e, y allait de son doublé 9 minutes plus tard (3-0, 79e). Puis Léa Schuller complétait la marque, d’un subtil ballon piqué et bien placé dans le petit filet (82e).

Pour le Bayern, cette finale était la conclusion idéale d’une belle semaine, après la victoire 4-2 contre l’Olympique lyonnais. Pour les Romaines, si la seconde période s’est avérée délicate, la semaine reste également intéressante. Les dernières vainqueures de la Coupe d’Italie auraient sans doute pu trouver le chemin des filets ce vendredi en se montrant plus précises. Le Bayern était au-dessus cette fois-ci.

Jérôme Flury
Photo © Bayern Munich

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P