mardi, octobre 26, 2021

Didier Ollé-Nicolle (PSG) : « Ma seule fierté sera de gagner le championnat ou la Ligue des champions »

Avant d’affronter Fleury 91 lors de la 1ère journée de championnat, ce dimanche, le coach parisien s’est présenté en conférence de presse pour évoquer son arrivée et les objectifs du PSG pour la saison à venir.

Présent en conférence de presse ce vendredi, avant le match contre Fleury 91 ce dimanche (12h55), le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain est d’abord revenu sur son arrivée dans le club parisien.

« Je suis venu grâce à Ulrich Ramé (nouveau manager de la section féminine, ndlr) car je n’avais pas pour projet d’entraîner une équipe féminine. Je devais entraîner en D1 à l’étranger. Mais Ulrich Ramé m’a appelé pour me proposer le poste. J’ai regardé les matches du PSG de la saison passée, et j’ai été convaincu. » a-t-il confié.

À lire aussi : Barbora Votíková (Slavia Prague) rejoint le PSG

Sur la préparation du PSG

Avec huit départs et neuf arrivées, dont celle très récente de la gardienne championne olympique, Stéphanie Labbée, Didier Ollé-Nicolle concède à demi-mot qu’il faudra un peu de temps et beaucoup de travail pour mettre en place son style de jeu. « Il n’y a pas de magie dans le football. Il faut du travail et de la répétition. Le seul bémol est que des filles sont arrivées très récemment. Mais je sais que j’ai entre les mains un groupe de très grandes qualités. Nous avons fait une grosse préparation, il ne faut donc pas s’appuyer sur les matchs amicaux car nous avons privilégié le volume physique. La préparation a été faite en prévision du mois d’octobre où nous allons jouer tous les quatre jours. Nous aurons peu de place pour l’entrainement, les joueuses devront donc être prêtes. Ce n’est pas parce qu’on à gagné l’année dernière que ça va être une évidence cette année » concède l’entraîneur du PSG.

Sur le brassard de capitaine

Dès son arrivée, c’était l’une des missions du coach parisien : désigner une nouvelle capitaine, après le départ d’Irène Paredes au Fc Barcelone. Son choix s’est « naturellement » porté sur Grace Geyoro. « Je voulais donner le brassard de capitaine à une joueuse qui avait gagné le titre l’an passé. J’ai naturellement choisi Grace Geyoro. Elle a une grande marge de progression, elle est internationale et elle évolue au cœur du jeu. »

Sur les objectifs du PSG

Malgré un effectif très renouvelé, l’entraineur parisien garde le même cap et les mêmes objectifs que la saison dernière : gagner des titres. « Je suis très optimiste sur la saison parisienne. Même si le PSG prend un gros risque en me nommant entraineur car je n’ai jamais entrainé une équipe de football féminin. Mais ils (Leonardo et Ulrich Ramé, ndlr) me voulaient pour mon style et mon expérience du haut niveau. Le football féminin est le même que le football masculin, avec les mêmes éléments. Il faut être reconnu pour notre style et jouer avec du plaisir pour gagner les matches le week-end. J’ai signé au Paris Saint Germain pour gagner des titres . Ma seul fierté sera de gagner soit le championnat soit la Ligue des Champions dès cette année. »

Photo © PSG

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P