vendredi, septembre 17, 2021

Melvine Malard brille encore sur la scène européenne

Buteuse lors de la victoire (2-1) de l’OL sur la pelouse de Levante mercredi soir, l’attaquante française Melvine Malard confirme qu’elle est taillée pour le plus haut niveau.

La plupart des joueuses laissent les premières traces de leur passage dans le monde du foot via le championnat avant de grimper d’un étage et de s’essayer au niveau européen puis international. Elles sont nombreuses à se bruler les ailes une fois arrivées là haut. Pas Melvine Malard. La Réunionnaise de 21 ans présente même la particularité d’avoir vécu ses premières éclaircies directement en Ligues des championnes.

Son but inscrit mercredi à Levante (2-1), quelques minutes après son entrée sur le pré et alors que Lyon ne parvenait pas à faire la différence, est tout sauf étonnant. En réalité, Malard est coutumière du fait. La saison passée déjà, la jeune prodige avait marqué autant de buts (4), et bien plus les esprits, en Europe que sur la scène nationale. Elle avait eu besoin de 20 apparitions en D1 pour atteindre ce total, contre six en C1. « J’aime bien cette compétition. Ce but est important. Je ne dois pas lâcher », glissait-elle après la rencontre mercredi.

Une entrée renversante au Juventus Stadium

Le Vieux Continent avait alors retenu son entrée fracassante au Juventus Stadium en seizièmes : lancée à l’heure de jeu alors que son équipe était menée 1-2, elle avait renversé Turin à elle seule en marquant un but (68e) et en délivrant une passe décisive à Saki Kumagai (88e).

L’ancienne joueuse de Fleury avait remis le couvert la semaine d’après en plantant le second pion de Lyon à deux minutes du terme (victoire finale 3-0). Une fois encore, Jean-Luc Vasseur l’avait balancée dans le grand bain en seconde période (63e) non sans succès.

Une première titularisation contre Brondby

Melvine Malard avait fait encore plus fort au tour suivant face à Brondby. Un petit quart d’heure lui avait suffi pour trouer les filets de la gardienne adverse dans le temps additionnel du match aller. Une réalisation bienvenue pour Lyon qui allait péniblement s’imposer 2-0 dans une rencontre cadenassée.

Ces prestations remarquées allaient la propulser dans le onze de départ des Fenottes lors du retour. Malard n’a pas eu besoin de deux chances pour prouver que son statut de joker de luxe pouvait aisément passer à celui de titulaire en puissance. Elle allait participer à la victoire (3-1) des Rhodaniennes en marquant un but.

La balle de qualif contre le PSG

Les deux joueuses en ont peut-être parlé depuis que Christiane Endler a rallié Lyon cet été. La double confrontation entre le PSG et Lyon en quarts de finale de la Ligue des championnes avait accouché d’un final électrique. Melvine Malard s’était procurée une énorme balle de qualification lors de la dernière action au Groupama Stadium mais la Chilienne s’était magistralement interposée.

Les Parisiennes s’étaient finalement qualifiées grâce au but à l’extérieur avant de chuter aux portes de la finale face à Barcelone. À 21 ans, le talent de Melvine Malard ne fait plus aucun doute. L’internationale française (4 sélections) doit désormais gagner en régularité pour se faire une place définitive dans l’équipe type de Sonia Bompastor et taper encore plus fort à la porte des Bleues.

Mickaël Duché
Photo © Damien LG – OL

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P