vendredi, septembre 17, 2021

L’OL file en poules de la C1 après sa nouvelle victoire face à Levante

L’OL a confirmé sa victoire en barrages aller de la C1 par un nouveau succès face à Levante ce mercredi (2-1) et fonce en poules de la Ligue des championnes.

Quand le moment sera venu de faire le bilan de cette double confrontation européenne, il ne faudra surtout pas relativiser la performance des Lyonnaises qui ont tout de même éliminé Levante en les battant deux fois sur le même score (2-1). Levante, c’est ce club certes méconnu sur la scène continentale mais qui a terminé troisième du championnat espagnol la saison passée et qui vient d’en coller quatre au Real Madrid.

Il conviendra de souligner la rugosité proposée par les Espagnoles – et leur sept cartons jaunes reçus ce mercredi – leur science tactique qui aura tant gêné Lyon ainsi que leur abnégation quand elles ont réduit l’écart juste après avoir pris un but à l’aller et au retour. Il nous incombera alors de féliciter les qualités physiques et mentales des joueuses de Sonia Bompastor qui n’ont jamais baissé en concentration et qui sont allées victorieusement au combat pendant 180 minutes.

Cascarino sort à la mi-temps, Majri s’occupe de tout

Il sera également temps de s’inquiéter de leur incapacité à faire le jeu et à bousculer une équipe qui leur est techniquement inférieur. Mais pour l’heure, les sentiments qui prédominent sont la joie de voir l’OL en phase de poules de la Ligue des championnes, sa compétition qui lui a échappé l’année dernière après cinq succès consécutifs, et le soulagement d’avoir traversé une première écluse ô combien étroite.

Laissée sur le banc à l’aller puis en tribunes lors du derby face à l’ASSE dimanche, Delphine Cascarino n’a joué que la première mi-temps aujourd’hui avant de laisser sa place à Janice Cayman. L’internationale française n’a eu de cesse d’alterner les décalages par ses dribbles avec des mauvais choix dans le dernier geste.

C’est une autre Bleue, Amel Majri, qui a délivré les nombreux supporters présents au stade tout en sanctionnant l’indiscipline chronique des visiteuses en marquant sur un coup franc direct (61e). Positionnée en 10 puis dans le couloir gauche, elle allait ensuite offrir le second but à Catarina Macario sur un délice de centre (63e).

L’OL version Bompastor est lancé

Cette deuxième manche aura connu la même effusion que la première mais vingt-cinq minutes plus tôt avec le but sur corner d’Aldana Cometti (64e). La bande de Sandie Toletti disposait de suffisamment de temps pour y croire mais les Fenottes ont fini plus fort. Et si Danielle Van de Donk (79e), Cayman (75e, 78e) et Macario (65e, 67e) ne sont pas passées loin du troisième pion, l’OL a su préserver son avantage jusqu’au bout.

Pour Sonia Bompastor, cette qualification méritée évoque à la fois une multitude de promesses et une base sur laquelle s’appuyer pour tracer le chemin du succès. Plus important encore : il s’agit de son premier aboutissement depuis qu’elle a pris les rênes du club en avril dernier.

Mickaël Duché
Photo © Damien LG – OL

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P