mardi, octobre 26, 2021

L’élimination de Bordeaux face à Wolfsburg en images

Revivez en images les moments forts de l’élimination aux tirs au but de Bordeaux malgré un victoire face à Wolfsburg (3-2) en Ligue des championnes ce mercredi.

Après une défaite lors du match aller (3-2) en Allemagne la semaine dernière, les Bordelaises conservaient encore des espoirs de qualification. Il leur suffisait d’une victoire par un but d’écart face à Wolfsburg pour revenir à égalité, deux buts d’écart pour se qualifier. Un adversaire deux fois vainqueur de la compétition et trois fois finaliste. Rien que ça.

Si Patrice Lair a décidé de reconduire en grande partie l’équipe battue au match aller, il a dû composer sans Melissa Herrera. Blessée à la cheville lors de cette rencontre, l’attaquante costaricienne devrait être absente encore plusieurs semaines. Elle assiste donc au match retour depuis les tribunes en compagnie des autres Bordelaises blessées : la gardienne Romane Bruneau et la défenseure Julie Thibaud.

À lire aussi : Blessée à la cheville, Melissa Herrera (Bordeaux) sera absente plusieurs semaines

Dès l’entame de match, les Allemandes mettent la pression et monopolisent le ballon. Mais les offensives de Wolfsburg restent stériles grâce à une défense bordelaise bien en place, sous les ordres de l’internationale canadienne Vanessa Gilles.

Titularisée une nouvelle fois dans les cages bordelaises, Anna Moorhouse ne gardera certainement pas un bon souvenir du match. À la 25e minute, la gardienne anglaise des Girondines loupe complètement son dégagement sur une passe en retrait d’Eve Perisset. L’attaquante de Wolfsburg Ewa Pajor ne se fait pas prier et pousse le ballon au fond des filets. 1-0 pour les Allemandes.

Les minutes passent et les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour les Bordelaises. Après l’ouverture du score de Wolfsburg sur une erreur défensive, la milieu de terrain Ella Palis sort sur blessure, vraisemblablement touchée à la cheville. Elle est remplacée par Maelle Garbino.

A peine entrée en jeu, Maelle Garbino récupère un ballon dans la moitié de terrain allemande et déborde sur son coté gauche avant de centrer. Placée au premier poteau, Katja Snoejis égalise et redonne de l’espoir aux Bordelaises (37e). Déjà auteure d’un but et trois passes décisives lors de la victoire de Bordeaux contre Soyaux en championnat ce week-end (6-0), l’internationale néerlandaise marque son 3ème but en quatre matches de Ligue des championnes.

Gérard Lopez en invité de marque de ce barrage retour de Ligue des championnes. Le nouveau président des Girondins de Bordeaux a fait le déplacement pour assister à la rencontre de l’équipe féminine. Avant le match retour des barrages, il se disait « fier du parcours de cette équipe » et qu’il « va tout mettre en œuvre pour poursuivre son développement » dans un entretien accordé au site du club.

Au retour des vestiaires, Patrice Lair sent que son équipe a besoin d’un nouveau souffle. La gardienne Anna Moorhouse est remplacée par Mylène Chavas et Claire Lavogez par Mélissa Gomes. Coaching gagnant pour l’expérimenté entraîneur des Girondines. Après une récupération haute, Vanessa Gilles envoie le ballon dans la surface. La déviation subtile de Sisca Folkertsma de l’extérieur du pied trouve Mélissa Gomes au second poteau. La reprise sans controle du pied droit de l’attaquante portugaise termine dans le petit filet de la gardienne allemande. Bordeaux revient à égalité sur les deux matches (2-1).

Délocalisé au stade Jean-Antoine Moueix de Libourne, le match se déroule devant 1 000 supporters bordelais. Habitués ou non des matches de l’équipe féminine, ils soutiennent sans relâche les Girondines.

Après avoir encaissé un nouveau but d’Ewa Pajor lors des prolongations, les Bordelaises semblent éprouvées physiquement et impactées mentalement. C’était sans compter sur le talent et la justesse technique de Mickaella Cardia. Sa frappe des 25 mètres trouve la lucarne du but allemand à deux minutes de la fin du match.

Malheureusement, l’euphorie ne dure pas longtemps. Eve Perisset, Charlotte Bilbaut et Sisca Folkertsma manquent successivement leurs tirs au but tandis que les Allemandes font le plein. Le parcours des Bordelaises s’arrêtent donc aux portes de la phase de poule de la Ligue des championnes.

Impuissante durant la séance de tirs au but, la gardienne bordelaise Mylène Chavas évoque la cruauté de cette élimination : « La déception l’emporte même si nous avons eu un public formidable. Ça fait mal. On va digérer, avancer et apprendre » confie-t-elle. Si Claire Lavogez évoque l’expérience de Wolfsburg dans cette séance des tirs au but gagnée par les Allemandes, une chose est certaine : les Bordelaises n’auront fait preuve d’aucun complexe d’infériorité face à un cador européen.

Clément Gauvin
Photo © FCGB

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P