vendredi, septembre 17, 2021

Les Américaines obtiennent l’égalité salariale en sélection

La fédération US de football a assuré ce mardi l’instauration d’une égalité absolue au niveau des contrats de travail entre les joueuses américaines et leurs homologues masculins présents en sélection.

Les championnes du monde viennent de remporter un combat mené de longue haleine depuis plusieurs années. Vingt-huit joueuses de la sélection féminine américaine avaient déposé une plainte contre leur fédération en mars 2019 pour discrimination sexiste. Elles demandaient l’égalité parfaite avec les hommes sur deux volets : les conditions de travail et les salaires.

À lire aussi : La sélection américaine obtient l’égalité sur les conditions de travail

Elles ont été entendues et satisfaites sur les deux chapitres. La fédération américaine de football a annoncé ce mardi que les joueuses appelées en sélection bénéficieraient désormais des mêmes contrats de travail, et donc des mêmes salaires, que les hommes. Cet accord concerne aussi bien les primes de match que les primes de qualification et de résultats lors des Coupes du Monde.

« L’US Soccer est convaincu que c’est la meilleure voie à suivre pour toutes les personnes impliquées et pour l’avenir du sport aux États-Unis. Cet proposition garantira aux joueuses de l’USWNT et aux joueurs de l’USMNT d’être parmi les internationaux les mieux payés au monde », s’est félicitée la Fédération dans un communiqué.

L’égalité sur les conditions de travail déjà octroyé

En avril dernier, les futures médaillés de bronze aux JO de Tokyo avaient d’ores et déjà obtenu gain de cause sur le premier aspect, celui des conditions de travail. Les coéquipières de Megan Rapinoe – véritable héraut de la lutte pour l’égalité entre les joueuses et les joueurs – se voyaient garantir les mêmes conditions de travail que leurs compatriotes masculins en sélection.

Cette décision portait aussi bien sur le choix vols et les hôtels que celui des sites d’entraînement et du personnel d’encadrement. Avec l’égalité salariale, le pays majeur du football féminin s’apprête néanmoins à entrer dans une nouvelle ère.

Mickaël Duché
Photo © USWNT

Articles simillaires

- Advertisement -spot_img

ARTICLES LES PLUS LUS

P