mardi, octobre 26, 2021

Décryptage du début de saison canon d’Arsenal en Super League

Après trois journée de Super League, Arsenal s’est déjà offert le scalp de Chelsea (3-2) et Manchester City (5-0) pour occuper la première place du classement. Focus sur le renouveau d’une équipe qui a dominé le football anglais comme jamais dans les années 2000 avant de s’effacer.

La victoire des Gunners face à Chelsea (3-2) en ouverture de la saison anglaise avait sonné comme une belle surprise. Les Blues s’avançaient en double tenante du titre et les voir chuter dès la première journée n’apparaissait pas vraiment dans les oracles du football outre-Manche.

L’effet de surprise a été totalement effacé trois semaines plus tard, ce dimanche, au profit d’une victoire aussi historique que clinquante contre Manchester City (5-0), dauphin de Chelsea la saison passée et qui semble déjà hors de la course au titre avec deux défaites au compteur.

À lire aussi : Le classement de Super League

En trois rencontres de Super League, Arsenal a donc affronté et battu les deux mastodontes du précédent exercice, en plus d’avoir balayé Reading (4-0), pour s’emparer de la première place. Parler de classement à ce stade de la compétition pourrait paraître incongru, pas cette fois.

Vivianne Miedema en tête de gondole

Une joueuse plus que les autres incarne cette folle embellie. Il s’agit de l’attaquante néerlandaise Vivianne Miedema. Sur la lancée de ses JO de Tokyo tonitruants – elle a battu le record du nombre de buts (10) en une seule édition – l’attaquante de 25 ans a déjà planté quatre pions et délivré deux passes.

Bien épaulée par Bethany Mead et Kim Little, Miedema est à la tête de la meilleure attaque du championnat à égalité avec Chelsea (12 unités). Et ce en attendant le retour en forme de Tobin Heath qui a été recrutée en provenance de Manchester United lors du mercato estival. Ses partenaires en défense se montrent également solides puisqu’elles n’ont encaissé que deux buts.

Jonas Eidevall a trouvé la formule

Pour l’ancienne internationale anglaise Rachel Brown, le niveau affiché par son ancien club est enthousiasmant : « Arsenal est de retour à son meilleur niveau, le nouvel entraîneur a prouvé que son style de jeu n’est pas simplement agréable à regarder, il est efficace. Elles sont au sommet pour la course au titre », a-t-elle avancé auprès de Sky Sports.

Ce nouvel entraîneur, c’est Jonas Eidevall. À seulement 38 ans, le Suédois a quitté le banc de l’équipe féminine de Rosengard cet été pour prendre les commandes des Rouges et Blanches. En trois mois, il a bâti une équipe taillée pour le titre. C’est en tout cas l’avis de Casey Stoney, qui a managé Manchester United de 2018 à 2021, et qui érige les Gunners en « favorites. »

Arsenal pour dominer à nouveau ?

Stoney raconte l’évolution du jeu d’Arsenal, beaucoup plus porté vers l’avant : « Quand nous les avions joué l’année dernière, nous pouvions leur mettre la pression : si elles passaient le premier rideau, nous avions encore le second car elles ne jouaient pas très haut sur le terrain. Maintenant, il y a un élément de surprise car elles peuvent vous dépasser, vous déposer et jouer devant ».

Arsenal avait surplombé le football anglais comme jamais dans les années 2000, établissant le record du nombre de Super League remportées consécutivement (12), avant de s’effacer derrière Chelsea et City. Le club du nord de Londres était remonté sur le trône provisoirement en 2019, un soubresaut qui est cependant resté sans lendemain.

La saison passée, les coéquipières de Miedema avaient profité de l’essoufflement des Red Devils pour ramasser la troisième place et se qualifier en Ligue des championnes. Elles ont écrasé le Slavia Prague en barrages (7-0 sur l’ensemble des deux matches) et sont sur le point de signer un retour fracassant sur le devant de la scène nationale et européenne.

Mickaël Duché
Photo © Arsenal

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P