mardi, octobre 26, 2021

L’OL remporte brillamment le premier choc de la D1 à Bordeaux

Mené dès la 3e minute sur un but d’Ines Jaurena, l’OL a finalement pris le meilleur sur Bordeaux (4-1) ce vendredi en D1 grâce à Catarina Macario et Amel Majri.

Amel Majri pour Catarina Macario. Catarina Macario pour Amel Majri. L’entente franco-américaine a porté ses fruits dans les deux sens ce vendredi et les deux atouts offensifs majeurs de l’OL ont extirpé leur équipe d’un sacré bourbier. Grâce à elles, les Lyonnaises se sont imposées sur la pelouse de Bordeaux (4-1). Grâce à elles, les Fenottes conservent la tête de la D1.

À lire aussi : Le film du match

Pour tempérer la furia lyonnaise qui emporte tout sur son passage depuis l’entame de la saison, Patrice Lair avait opté pour un schéma ultra défensif en 3-5-2 avec Périsset, Berkely et Gilles dans l’axe. Le scénario de la rencontre et l’ouverture du score précoce des Girondines (3e) ont grandement renforcé leurs velléités conservatrices.

Pendant trois petites minutes, la saison a semblé sur le point de prendre un premier virage à 180° quand Jaurena sanctionnait une maladresse de Buchanan pour tromper Endler. C’était avant que Malard et Majri renversent la situation en deux temps (7e, 27e), poussant Bordeaux à prendre plus de risques et à engager le combat. Résultat : les débats se sont rééquilibrés au retour des vestiaires et les locales auraient même pu égaliser.

Bordeaux maladroit et malheureux

La fin de l’histoire s’est finalement écrite en l’espace de cinq minutes. Claire Lavogez a gâché une première opportunité de revenir à 2-2, l’internationale française n’ayant pas pu profiter d’une erreur de relance monumentale de Christiane Endler (68e). Une minute plus tard, Bordeaux aurait dû obtenir un penalty sur une main de Griedge Mbock à la suite d’un long centre dans la surface mais Victoria Beyer n’a pas bronché.

L’arbitre de la rencontre allait très justement accorder un penalty dans l’autre camp après une faute bête de Malia Berkely sur l’entrante Signe Bruun. Comme un double symbole c’est la revenante Mbock qui s’est chargée d’enterrer le suspens (73e). Damaris Egurrola a ensuite alourdi la marque sur corner en fin de match (87e).

L’OL trace sa route avec brio

Le premier gros choc de la D1 – Les Bordelaises méritent définitivement de partager le haut de l’affiche depuis leur barrage de Ligue des championnes perdu aux pénos face à Wolfsburg – a donc livré un verdict similaire aux saisons passées. Pour leur onzième confrontation dans l’Élite, Lyon a engrangé une dixième victoire, pour un nul.

À lire aussi : Le classement de D1

Le premier but encaissé cette saison par les vice-championnes de France ne rendra pas leur voyage plus amer. Elles enchaînent une cinquième victoire avant de reprendre leur campagne européenne mardi à Hacken et envoient un message au PSG.

Mickaël Duché
Photo © OL

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P