mardi, octobre 26, 2021

Cinq choses à savoir sur le BK Häcken, adversaire de l’OL en C1

Le BK Häcken défiera l’OL mardi (18h45) lors du premier match de poule de la Ligue des championnes. L’occasion de présenter le club suédois qui découvre la compétition.

L’équipe est née en 2021

Si le nom du BK Häcken, adversaire de l’OL ce mardi, ne vous dit rien, celui du Göteborg FC vous parle certainement davantage. L’écurie suédoise qui va vivre son premier match de Ligue des championnes lors de la réception de Lyon mardi est en réalité un habitué de la compétition sous son ancien nom. À tel point qu’il a atteint les quarts de finale en 2012 et 2013.

À lire aussi : Ada Hegerberg de retour dans le groupe de Lyon en Ligue des championnes

Mais l’an passé, le Göteborg FC a connu une grave crise lorsque son président, Peter Bronsman, a annoncé que les activités du club allait cesser et que l’équipe, championne en titre, devait se retirer du championnat. Après de vastes négociations, l’équipe féminine est finalement reprise par un autre club de la ville, le BK Häcken. Malgré une transition parfois compliquée, les joueuses terminent en tête de la Première Division lors de l’exercice 2020-2021.

La course au titre cette saison

Sur une pelouse synthétique parsemée de flaques d’eau, le BK Häcken a frappé un grand coup ce week-end en s’imposant face au leader Rosengard (2-0). Un succès important dans la course au titre en Suède : classées deuxième à cinq journées de la fin, les joueuses de Göteborg reviennent désormais à trois points de leurs rivales. Elles ont obtenu une treizième victoire en 18 matches, le tout en infligeant à Rosengard sa première défaite de la saison.

La joueuse à suivre : Stina Blackstenius

Stina Blackstenius a le don pour se placer au bon endroit et au bon moment. Internationale suédoise (67 sélections, 21 buts) depuis les catégories jeunes, la numéro 7 du BK Häcken est au sommet de son art. Auteure de cinq buts et une passe décisive en cinq matches lors des Jeux Olympiques de Tokyo cet été, l’ancienne Montpelliéraine (2017-2019) se montre de plus en plus indispensable en sélection comme en club.

Avec le BK Häcken, elle a fait évoluer son jeu, donnant de nouvelles solutions à ses coéquipières. Les chiffres sont sans appel : 14 buts en 8 passes en 18 rencontres. En C1, elle a marqué lors des deux matches de qualification face Valerenga (un but à l’aller et un doublé retour). L’Olympique Lyonnais est prévenu, Stina Blackstenius est redoutable.

Elles ont éliminé Valerenga pour se qualifier

Pour participer à la première Ligue des championnes de son histoire, le BK Häcken avait fort à faire. Éliminer les championnes de Norvège, une équipe de la ville d’Oslo : Valerenga. Une double confrontation que les joueuses de Mats Gren ont pourtant très bien maitrisée en s’imposant au match aller (3-1), et au match retour en Suède (3-2). Les très bonnes prestations des internationales Stina Blackstenius et Filippa Angeldal ont permis de poursuivre l’aventure européenne et de se hisser dans le groupe D avec Lyon, le Bayern et Benfica.

En conflit avec certaines stars du club

C’est une épine dans le pied dont le club scandinave se serait bien passée avant de recevoir les Fenottes. Selon les informations du journal Sportbladet, trois joueuses clés de l’effectif ne seraient pas en mesure contractuellement de jouer tous les matches de Coupe d’Europe. Il s’agit de Stina Blackstenius, Emma Kullberg et Julia Zigiotti Olme.

En effet, leurs contrats rédigés avec le Göteborg FC expirent à la mi-novembre. Une situation inquiétante car aucune de ses trois joueuses ne serait, dans l’état actuel des choses, disposée à prolonger son contrat selon le directeur sportif de Häcken, Martin Ericsson.

Clément Gauvin
Photo © BK Häcken

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P