mardi, octobre 26, 2021

Barcelone écrase Arsenal et lance parfaitement sa défense du titre européen

Véritable affiche de cette première journée de phase de groupe de Ligue des championnes, le match entre Barcelone et Arsenal a vu la victoire des Espagnoles assez facilement (4-1). Les voilà parfaitement lancées.

C’était un test. Barcelone se savait attendu contre ce solide adversaire qu’est Arsenal ce mardi pour ce début de phase de groupe de Ligue des championnes. Au final, le champion d’Europe n’a fait qu’une bouchée de son adversaire. Les visiteuses, pourtant dans une forme étincelante (12 victoires consécutives, 22 matchs sans défaite), n’ont rien pu faire.

Prises à la gorge par les Catalanes, qui se procuraient des occasions par Mariona et Hansen dans les premiers instants, les Anglaises allaient d’abord s’en remettre à la gardienne Manuela Zinsberger. Mais les Espagnoles, qui affichaient jusqu’à près de 70 % de possession à la demi-heure de jeu, ouvraient logiquement la marque. Caldentey surgissait sur une frappe repoussée devant une défense passive. 1-0 à la 31e puis 2-0 avant la pause grâce à une réalisation de Putellas (43e).

À lire aussi : L’OL s’impose sans problème face au BK Häcken

Oshoala dans tous les bons coups

Sur les deux buts, c’est Oshoala, à chaque fois à la limite du hors-jeu, qui faisait un beau travail et délivrait la passe décisive. La Nigériane est en forme, elle le démontrait encore au retour des vestiaires. Les Anglaises semblaient mieux commencer la seconde période, obtenant un intéressant coup-franc. Las, l’inévitable Asisat Lamina Oshoala marquait sur le contre, 90 secondes après le début de cette mi-temps. Joueuse de la rencontre, elle multipliait les appels et pesait sur la défense adverse jusqu’à son remplacement à la 71e par Lieke Martens.

Côté anglais, Miedema était forcément très frustrée de céder sa place à la 57e. Jonas Eidevall avait cependant pris la bonne décision. Caitlin Foord, Nikita Parris et Tobin Heath entraient en effet simultanément et l’équipe prenait un visage résolument plus offensif. L’Américaine réalisait une bonne frappe à l’heure de jeu. Puis c’est Nikita Parris qui tirait vers le but vide, forçant Leon à effectuer un superbe geste défensif pour sauver son équipe.

À lire aussi : Leah Williamson, nouvelle reine d’Angleterre

Les Gunners réduisaient logiquement le score quelques secondes plus tard sur un coup-franc de Frida Maanum (3-1, 74e). Il était malgré tout trop tard et Arsenal s’est montré globalement trop tendre pour espérer mieux. Et pour encore plus marquer les esprits, les championnes en titre pouvaient compter sur Lieke Martens, tranchante sur toutes ses prises de balle. La Néerlandaise trouvait l’ouverture à la 84e sur un superbe petit piqué (4-1). Les Barcelonaises attaquaient jusqu’au bout et et obtenaient un dernier penalty, tiré par Putellas et superbement repoussé par Zinsberger (90+3). Malgré cela, l’écart était trop grand ce soir.

Hoffenheim également en balade face à Koge
 L’autre rencontre du groupe C a également accouché d’une large victoire. Celle des Allemandes d’Hoffenheim sur les Danoises de Koge (5-0). L’Autrichienne Katharina Naschenweng a rapidement ouvert le score (18e) avant le show de la défenseure Tinne De Caigny qui a planté un doublé (63e ; 90e+2) et délivré une passe à une autre Autrichienne: Nicole Billa (47e). Luana Buhler y est également allée de son petit but à l’heure de jeu. La prochaine journée entre Arsenal et Hoffenheim s’annonce déjà décisive.

Jérôme Flury
Photo © Arsenal

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P