mardi, octobre 26, 2021

Le PSG écrase Kharkiv en C1 avec un triplé de Huitema

Porté par son attaquante canadienne Jordyn Huitema, le PSG s’est largement imposé face à Kharkiv pour son premier match de Ligue des champions à domicile (5-0).

Sans Marie-Antoinette Katoto, la meilleure buteuse du PSG depuis le début de la saison (6 buts), ni Sandy Baltimore, toutes les deux laissées sur le banc, Kadidiatou Diani était la seule rescapée du trio offensif habituellement titulaire. C’est d’ailleurs elle qui s’est offert la première grosse occasion en perdant son face-à-face avec la gardienne ukrainienne (16e). Mais, dans un début de match outrageusement dominé par les Parisiennes, la lumière est venue d’une attaquante, la Canadienne Jordyn Huitema.

Huitema guide le PSG

Habituellement, Huitema reste dans l’ombre de Marie-Antoinette Katoto. Mais dans des semaines à deux matches pour le PSG, l’entraîneur parisien avait choisi de laisser la numéro 9 parisienne au repos et de lui faire confiance. Et c’est peu de dire qu’elle a très bien saisi cette occasion de briller. Une première fois avec une frappe bien placée au premier poteau (25e).

Sept minutes plus tard, elle récidive en poussant le ballon au fond des filets après un tir sur la barre transversale de Ramona Bachmann (32e). L’attaquante canadienne ne s’arrête pas là, car elle est à la réception d’un centre de Diani juste avant la pause (42e). Elle a inscrit en une mi-temps, les trois premiers buts de sa saison. Son premier triplé avec le PSG.

Le PSG impose son rythme

En seconde période, les Parisiennes ont levé le pied. Paulina Dudek a parfaitement repris de la tête un corner de Sara Däbritz (59e) avant que Léa Khelifi trouve le chemin des filets à son tour suite à un ballon mal repoussé dans la surface (87e), son deuxième but dans la compétition.

En menant largement à la pause, l’entraîneur du PSG a eu l’opportunité de faire une nouvelle fois tourner son effectif avec les entrées en jeu d’Estelle Cascarino (65e), Léa Khelifi et Sandy Baltimore (65e), Elisa De Almeida (71e) et Laurina Fazer (77e). Un beau cadeau d’anniversaire pour cette dernière qui fêtait ses 18 ans. Elle n’avait pas joué un match de Ligue des champions féminine depuis le 16 décembre 2020 face à Leczna (victoire 6-1 du PSG).

À lire aussi : Top/flops : Huytema royale, la défense de Kharkiv dépassée

Les joueuses de la capitale continuent leur sans-faute dans cette phase de groupes de la Ligue des champions féminine, avec sept buts marqués et aucun encaissé. Un plein de confiance avant de recevoir un grand nom européen du football espagnol, le Real Madrid, le 9 novembre au Parc des Princes. Le club madrilène a écrasé Breidablik (5-0) un peu plus tard dans la soirée.

Clément Gauvin
Photo © Laura Pestel – PSG

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P