lundi, décembre 6, 2021

L’Australie retrouve son public à domicile après 600 jours de privation

Privée de match à domicile pendant 19 mois à cause du Covid-19, l’Australie a enfin rejoué devant son public lors de deux matches amicaux face au Brésil samedi (3-1) et mardi (2-2).

L’attente était longue. Presque interminable pour les joueuses et les supportrices. Après 19 longs mois passés loin de ses terres à cause de la pandémie de Covid-19, l’Australie a retrouvé son public, venu en nombre à l’occasion de deux matches amicaux face au Brésil. Un énorme événement pour les Matildas qui n’avaient plus joué à domicile depuis environ 600 jours et un match qualificatif pour les JO de Tokyo face au Vietnam (5-0).

La première manche amicale contre la Seleção a eu lieu ce samedi : deux mois après avoir terminé au pied du podium lors des Jeux Olympiques 2021 (défaite 3-4 contre les USA), les Australiennes ont brillamment renoué avec le succès dans un stade bien rempli. 15 270 fans sont venus assister à leur victoire (3-1) au Commbankstadium, à Sydney. Dans une ambiance euphorisante.

Élue joueuse du match, l’attaquante montpelliéraine Mary Fowler a eu le bonheur et la chance immense de faire lever la foule (66e). Tout comme Emily van Egmond (80e), déjà passeuse sur le but de Fowler, et la jeune défenseure Clare Polkinghorne qui avait ouvert le score sur une service de l’étoile Sam Kerr (38e).

Ellie Carpenter encore décisive avec l’Australie

C’est encore Clare Polkinghorne qui a débloqué le compteur de la deuxième rencontre ce mardi devant plus de 12 000 personnes, toujours au Commbankstadium de Sydney. Le scénario semblait même se répéter quand Sam Kerr a conclu une action de grande classe qui est partie du camp australien et lors de laquelle sept joueuses ont touché le ballon, dont la Lyonnaise Ellie Carpenter qui allait s’offrir une nouvelle passe décisive (53e, voir vidéo ci-dessous).

Cette fois-ci, les Brésiliennes sont revenues dans la partie. La réduction du score de Maga n’avait pas suffit samedi. Trois jours plus tard, les quarts de finaliste des derniers JO (éliminées par le Canada) ont réduit l’écart par Erika (64e) avant d’égaliser par Debinha (71e). Les Matildas n’ont pas réussi la passe de deux mais qu’importe, elles ont offert deux très bons matches à leur public qui en était sevré depuis bien trop longtemps.

Mickaël Duché
Photo © Matildas

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P