lundi, décembre 6, 2021

La sélection algérienne rapatriée du Soudan dans la nuit : le match Lille-Orléans est reporté

Coincées au Soudan avec la sélection algérienne depuis le coup d’État du lundi 25 octobre, cinq joueuses d’Orléans et leur entraîneur ont été rapatriés à Alger dans la nuit de samedi à dimanche. Le match de D2 face à Lille, prévu dimanche à 15 heures, est donc reporté à une date ultérieure.

La situation s’est éternisée pour Amira Ould Braham, Wissem Bouzid, Lydia Belkacemi, Sarah Boudaoud et Chloé N’Gazi. Bloquées au Soudan avec le reste de la sélection algérienne pendant sept jours après le coup d’État orchestré lundi 25 octobre, les cinq Orléanaises et leur entraîneur Farid Kebsi – qui est également sélectionneur adjoint de l’Algérie – étaient toujours à Khartoum, la capitale du pays, samedi soir. Elles ont finalement été rapatriées à Alger dans la nuit de samedi à dimanche.

Le voyage retour vers l’Algérie devait initialement se faire dans la soirée de samedi, le décollage étant prévu aux alentours de 18h, mais il a pris plus de temps que prévu et la délégation a finalement atterri au pays peu avant 4 heures du matin. Quoiqu’il en soit, le match de D2 entre Orléans et Lille, prévu ce dimanche à 15 heures au Domaine de Luchin, a été reporté par la Fédération française de football. Le club de la Loire étant privé d’une grande partie de son effectif.

Lundi, la crise politique au Soudan avait entraîné l’annulation de la rencontre entre la sélection soudanaise et l’Algérie qui devaient s’affronter le lendemain (mardi) en match retour des éliminatoires pour la CAN 2022. Les Vertes, qui avaient surclassé le match aller (14-0), étaient déjà sur place au moment du Putsch. Elles se sont confinées à l’intérieur de leur l’hôtel et la fédération algérienne de football (FAF) s’était rapidement montrée rassurante : « La FAF tient à rassurer l’opinion sportive que la délégation de l’équipe nationale féminine est dans de bonnes conditions ».

Un rapatriement dans les prochaines heures ?

Dans un communiqué publié ce samedi, la Fédération annonçait le retour de la sélection nationale féminine et des membres d’Orléans dans la journée, après sept jours passés à Khartoum, au Soudan. Une information confirmée, quelques heures plus tard, par les photos publiées depuis l’aéroport par les joueuses. Assuré par la compagnie Air Algérie, le rapatriement vers la capitale du pays s’est déroulé avec succès. Il restera ensuite une dernière petite étape aux six membres du club d’Orléans : un retour en France.

Clément Gauvin
Photo © DR

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P