lundi, décembre 6, 2021

Cinq choses à savoir sur le Real Madrid, adversaire du PSG en C1

Le Real Madrid défiera le PSG ce mardi (21h00) lors du troisième match de la phase de groupes de la Ligue des championnes. L’occasion de présenter le club espagnol, aux deux visages cette saison, qui découvre la compétition.

Une qualification historique

Après une saison 2020-2021 couronnée de succès avec une deuxième place en Espagne, le Real Madrid connaît sa première participation à la Ligue des champions féminine. Et pour ses débuts européens, les Madrilènes ont frappé très fort en éliminant Manchester City en barrages. Tenues en échec à domicile (1-1), elles ont réussi à renverser les Citizens lors du match retour (1-0).

Il s’agissait d’un véritable exploit pour une équipe créée en 2014 sous le nom de Club Deportivo TACÓN et affiliée au Real Madrid depuis juillet 2020. Lors de la phase de groupes, les Blanches ont continué leur parcours parfait en s’imposant sur le terrain de Kharkiv (1-0) puis à Madrid face à Breidablik (5-0).

En difficulté en championnat

Les bons résultats en Ligue des champions féminine ne se répètent pas dans le championnat espagnol, une compétition dans laquelle le Real Madrid est en difficulté. À l’image de son court succès le week-end dernier face au Rayo Vallecano (1-0), l’équipe se classe seulement 11e après neuf journées de championnat (3 victoires, 1 nul, 5 défaites). Malgré des résultats positifs ces dernières semaines, les joueuses de la capitale sont amputées par les nombreuses absences et par la difficulté à mettre en place leur jeu.

Le Real Madrid, une équipe affaiblie

Les blessures sont la principale faiblesse du Real Madrid en ce début de saison. Après seulement trois mois de compétition, une grande partie de l’effectif est déjà passée par l’infirmerie. Et certaines le sont encore pour longtemps. C’est le cas, par exemple, de Marta Cardona et Kosovare Asllani, deux piliers de l’équipe grièvement blessées depuis plusieurs semaines.

À lire aussi : PSG – Real Madrid : À quelle heure et sur quelle chaîne regarder le match ?

Des absences auxquelles viennent s’ajouter les pépins physiques de Peter Babett, Esther González, Tere Abelleira ou encore de la milieu de terrain française Aurélie Kaci. Elles contraignent l’entraîneur du Real Madrid, David Aznar, à constamment modifier son onze de départ. 

Des individualités recrutées pour grandir

Depuis son rachat par le Real Madrid, le club dispose d’un des budgets les plus élevés en Europe. Selon le site spécialisé 2Playbook, le Real Madrid a déjà investi près de 3,4 millions d’euros pour recruter des joueuses de haut niveau. Esther González, Claudia Zornoza, Nahikari García, Athenea del Castillo, Caroline Moller, Méline Gérard en font notamment partie. Certaines d’entre elles affichent déjà un très bon niveau, comme c’est le cas de Del Castillo ou de Zornoza.

À lire aussi : « Nous venons rivaliser avec le PSG » déclare David Aznar, l’entraîneur du Real Madrid

La joueuse à suivre face au PSG : Claudia Zornoza

Si la maison blanche devait se résumer à un nom cette saison, ce serait sans aucun doute celui de sa milieu de terrain Claudia Zornoza. La Merengue, arrivée l’été dernier en provenance de Levante, est la seule joueuse à avoir disputé tous les matches en championnat : 810 minutes en 9 rencontres.

Face aux nombreuses blessures dans l’entre-jeu, l’international espagnole a su prendre les commandes du Real Madrid par ses passes et sa vision du jeu. Au point de délivrer trois passes décisives depuis le début de la saison, en plus de son but décisif lors des barrages de la Ligue des champions féminine contre Manchester City (0-1). 

Clément Gauvin
Photo © Real Madrid

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P