lundi, décembre 6, 2021

L’OL malmène le PSG et prend une belle option pour le titre en D1

L’OL a concassé le PSG ce dimanche (6-1) dans le choc de la première partie de saison en D1 et prend seul les commandes du championnat.

Lyon est redevenu l’équipe conquérante qui écrase tout sur son passage. Amorphes la saison passée lors des confrontations directes avec le PSG, les Fenottes ont replacé l’église au centre du Groupama Stadium ce dimanche en surpassant leurs meilleures ennemies (6-1). Elles ont rapidement mis les ingrédients – bloc haut, pressing, justesse technique et vitesse – pour prendre d’assaut la défense parisienne qui n’avait encaissé aucun but toutes compétitions confondues avant son voyage en terre rhodanienne.

En vingt-six minutes, les joueuses de Sonia Bompastor avaient tué le suspens : elles menaient déjà 2-0 et se retrouvaient même en supériorité numérique après l’expulsion sévère d’Ashley Lawrence. Ce rouge a accablé les championnes de France qui étaient amputées de Kheira Hamraoui et Aminata Diallo et qui devaient encore digérer la semaine pénible qu’elles ont vécue.

Les Parisiennes ont coulé sous les vagues de leurs adversaires. Il faut dire qu’en face, toutes les joueuses offensives ont participé au festival. Catarina Macario en obtenant puis en transformant un penalty après une faute d’Amanda Ilestedt (15e) ; Danielle Van de Donk en doublant la mise trois minutes plus tard ; Selma Bacha en offrant le but à la Néerlandaise puis en frappant le corner amenant à celui de Melvine Malard (53e) qui avait déjà provoqué le rouge.

Ada Hegerberg s’invite à la fête

Sur un sursaut d’orgueil, le PSG pensait que sa soirée allait être un peu moins amère quand Ilestedt a repris victorieusement un corner de Sara Däbritz (75e). Malheureusement pour le club de la capitale, Ada Hegerberg a choisi cette grande joute pour marquer ses premiers buts depuis son retour de blessure : quatre minutes après son entrée en jeu, la Norvégienne s’offrait un enchainement plein de sang froid pour crocheter Votikova et glisser le cuir au fond (78e). Quatre minutes plus tard, la Ballon d’Or 2018 reprenait un centre de Morroni.

À lire aussi : Le classement de D1

Avec ce succès cinglant, l’OL prend seul la tête du championnat de France avec trois points d’avance sur Paris et une différence de buts qui ne cesse de s’accroitre (+37 contre +18). Les coéquipières de Marie-Antoinette Katoto devront réagir dès jeudi avec un déplacement à Madrid en Ligue des champions féminine.

Mickaël Duché
Photo © Damien LG – OL

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P