lundi, décembre 6, 2021

Malgré un but de Le Sommer, l’OL Reign échoue aux portes de la finale de NWSL face à Washington

En tête après le but rapide de la Française Eugénie Le Sommer, l’OL Reign a finalement perdu sa demi-finale de playoffs de la NWSL face à Washington ce dimanche (1-2).

C’est la fin du rêve américain pour la franchise de Seattle et ses Françaises Sarah Bouhaddi et Eugénie Le Sommer. Renversé par Washington ce dimanche en demi-finales des playoffs (1-2), l’OL Reign ne remportera pas son premier titre en NWSL cette saison.

À lire aussi : Chicago surprend Portland en playoffs et retourne en finale de la NWSL

Pourtant, la soirée avait démarré très fort : dès la 3e minute, Eugénie Le Sommer concluait une attaque rapide en reprenant un centre de Megan Rapinoe au second poteau (voir vidéo ci-dessous). La foule venue en nombre a exulté et la franchise américaine de l’OL semblait suivre le même chemin doré que les Lyonnaises qui étaient en train de malmener le PSG en D1 (6-1).

Sauf que de l’autre côté, Washington n’avait pas usurpé son statut d’équipe en forme du moment outre-Atlantique. Après avoir bouclé la saison régulière par une série de cinq victoires et un nul, après avoir éliminé les doubles tenantes du titre, North Carolina, le Spirit s’est offert le scalp du Reign.

Trinity Rodman future grande de ce sport

Le club de la capitale n’aura pas été mené bien longtemps. Neuf minutes après l’ouverture du score, Trinity Rodman reprenait une longue ouverture de Samantha Staab en première intention et trompait Bouhaddi (voir vidéo ci-dessous). À 19 ans, la fille du célèbre basketteur Dennis Rodman est devenue la plus jeune joueuse de l’histoire à marquer en playoffs. L’Américaine avait déjà été auteure de sept buts et sept passes toutes compétitions confondues (saison régulière et challenge cup).

À lire aussi : Trinity Rodman, plus jeune américaine à marquer en NWSL

La décision finale est venue de l’attaquante Ashley Sanchez à la suite d’un cafouillage sur corner. L’Américaine de 22 ans s’y est prise en deux temps, sa première tentative au premier poteau ayant été repoussée par la défense. Elle a fini par trouver la faille d’un extérieur du pied improbable qui s’est logé dans le petit filet opposé et qui a laissé Bouhaddi sans réaction alors qu’elle était dans un angle totalement fermé (68e, voir vidéo ci-dessous).

Les coéquipières de Dzsenifer Marozsan ont livré toutes leurs forces dans la bataille (23 tirs au total) mais elles se sont montrées maladroites (seulement 3 frappes cadrées), et elles ne sont pas parvenues à égaliser. Washington a maintenant rendez-vous avec son histoire et aura l’occasion de remporter son premier sacre le 20 novembre en finale contre Chicago qui a sorti Portland (2-0).

Mickaël Duché
Photo © Washington

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P