lundi, décembre 6, 2021

Corinne Diacre refuse de commenter l’affaire Kheira Hamraoui

Questionnée ce jeudi en conférence de presse sur l’actualité du PSG après l’agression de Kheira Hamraoui, la sélectionneuse de l’équipe de France Corinne Diacre a préféré ne pas se prononcer sur une affaire qu’elle ne connaît pas.

Corinne Diacre était présente en conférence de presse ce jeudi pour annoncer la liste des 23 joueuses qui vont participer au dernier rassemblement de l’année. Comme il est de coutume, la sélectionneuse de l’équipe de France a répondu aux questions de la presse concernant ses choix. Plusieurs questions posées concernaient l’actualité du PSG et plus précisément les faits qui ont touché Kheira Hamraoui et Aminata Diallo.

À lire aussi : Corinne Diacre explique ses choix concernant la liste des Bleues

Corinne Diacre a dans un premier temps expliqué avoir eu plusieurs Parisiennes au téléphone : « Affectées ? elles le sont mais elles sont très contentes de faire une pause club et de venir en équipe de France. Pour certaines, l’équipe de France vient à point nommé. Elles vont changer la routine de ce qu’elles vivent actuellement. »

« Tout n’est pas toujours très juste dans la presse donc je vais m’abstenir. »

En revanche, la technicienne française s’est refusée à donner son point de vue sur l’affaire judiciaire qui heurte le club de la capitale depuis une semaine : « On en a déjà beaucoup trop parlé et je n’ai pas de commentaires à faire. Tout n’est pas toujours très juste dans la presse donc je vais m’abstenir. »

« On va laisser faire la justice »

Corinne Diacre a ensuite précisé pourquoi elle préférait ne pas se prononcer sur une affaire qu’elle ne connait que trop peu et dont plusieurs détails lui échappent : « J’ai lu ce qu’elle (Kheira Hamraoui) a subi par la presse, c’est un traumatisme physique et psychologique. Je n’ai pas d’autres commentaires à faire car il y a une enquête en cours et que je ne connais pas les faits. On va laisser faire la justice. J’espère simplement que le fond de l’histoire va vite sortir pour que les deux joueuses et tout le club puissent aller de l’avant. »

« Ça serait mieux qu’on s’intéresse, à quelques mois d’un championnat d’Europe, aux bonnes performances de l’équipe de France. »

La patronne des Bleues a ensuite regretté un emballement médiatique qui selon elle va desservir la cause du football féminin : « Si les gens ne savaient pas que le football pratiqué par les femmes existe… je pense qu’aujourd’hui tout le monde est au courant et pas pour les bonnes raisons. Chacun à son avis sur la qualité du football pratiqué par les femmes. Chacun a le droit de penser ce qu’il veut. Mais ça serait mieux qu’on s’intéresse, à quelques mois d’un championnat d’Europe, aux bonnes performances de l’équipe de France et aux joueuses en club. »

Photo © FFF

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P