lundi, décembre 6, 2021

D1 (J9) : Saint-Étienne craque à Soyaux, Fleury atomise Guingamp et le Paris FC reste au sommet

Saint-Étienne a concédé une nouvelle défaite dans le duel des mal classés à Soyaux (1-2), Fleury s’est montré irrésistible contre Guingamp (6-2) et le Paris FC a maitrisé Dijon (2-0) lors de la 9e journée de D1 ce samedi.

L’ASSE explose à Soyaux (1-2)

Les Amazones se déplaçaient en Charente ce samedi avec l’objectif minimal de ne pas perdre. Les deux équipes étaient à égalité dans les bas fonds du classement avec quatre points – tout comme Issy – mais Saint-Étienne était lanterne rouge au petit jeu des confrontations directes. Pendant 71 minutes, les promues pensaient dépasser Soyaux au profit d’un but de Cindy Caputo (28e). Comme face à Montpellier, elles ont fini par craquer en fin de match pour finalement s’incliner (1-2).

À lire aussi : Le classement de D1

Le match a été indécis jusqu’à la fin, avec de grosses occasions de part et d’autre et beaucoup d’intensité dans les courses et dans les duels. Soyaux a mis les bouchées doubles au retour des vestiaires et a été récompensé quand Shana Battouri a égalisé (71e) alors qu’elle était entrée en jeu deux minutes plus tôt. Anissa Lahmari inscrivait le but de la victoire onze minutes après, donnant trois points d’avance sur la zone rouge à son équipe qui dépasse aussi Guingamp au classement.

Fleury glisse un set à Guingamp (6-2)

Il serait grand temps de prendre Fleury très au sérieux. Le club francilien a écrabouillé Guingamp ce samedi (6-2), une semaine après avoir atomisé Saint-Étienne (4-0). Ces deux succès fringants ne sortent pas de nulle part : Fleury compte six victoires en neuf matches et se classe quatrième à trois longueurs seulement du Paris FC.

Face aux Bretonnes, l’équipe de Fabrice Abriel a été portée par son attaque de feu. Nikola Karczewska a signé un doublé (59e, 69e) et délivré une passe. Marine Dafeur a ouvert le score (8e) et Dominika Grabowska a donné deux buts et inscrit un pion (34e). C’était avant que Marie Levasseur (71e) et Julie Debever (76e) viennent alourdir la marque.

Le Paris FC sans trembler à Dijon (2-0)

Les Parisiennes se devaient de réagir après la défaite à domicile contre Bordeaux (1-3). Elles l’ont fait avec brio en allant s’imposer sur la pelouse de Dijon (2-0). Il a fallu attendre la seconde période et le deuxième but de la saison de Coumba Sow pour que le Paris FC prenne les devants (53e). Ouleymata Sarr a ensuite mis ses partenaires à l’abri en fin de rencontre (80e) sur une passe de la jeune Louna Ribadeira (17 ans). Les protégées de Sandrine Soubeyrand protègent ainsi leur troisième place.

Mickaël Duché
Photo © ASSE

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P