lundi, décembre 6, 2021

Le Washington Spirit champion de NWSL après sa victoire en prolongations contre Chicago

Washington est sacré champion du championnat nord-américain (NWSL) pour la première fois de son histoire grâce à une victoire au bout du suspens contre Chicago (2-1 a.p).

Le championnat nord-américain tient ses nouvelles championnes. Pour la première fois de l’histoire de la Ligue (NWSL), Washington a soulevé le trophée ce samedi au terme d’un duel épique qui s’est étendu jusqu’au bout de la nuit face à Chicago. Le club de la capitale a eu besoin des prolongations et d’un but de Kelley O’Hara sur une passe de Trinity Rodman pour l’emporter (97e ; 2-1) et ainsi succéder au North Carolina Courage.

Le sacre du Spirit a donc mis très longtemps à se dessiner. L’attaquante de Chicago Rachel Hill avait ouvert le score de la tête sur la dernière action de la première période alors que le temps additionnel était écoulé (45e+5). Andi Sullivan avait répondu sur penalty (67e), ouvrant les portes des prolongations et du titre à son équipe.

Un parcours du combattant, Rodman dans l’histoire

Au premier tour des playoffs, Washington avait sorti North Carolina, doubles tenantes du titre, en fin de prolongations (1-0). En demi-finales, le Spirit s’était offert le scalp de l’OL Reign, grand favori pour le titre, en renversant un scénario qui avait démarré sous de mauvaises auspices avec l’ouverture du score d’Eugénie Le Sommer dès la 3e minute (2-1). Les nouvelles reines d’Amérique auront donc lutté avec acharnement pour conquérir leur couronne.

Une joueuse incarne la franche réussite du Spirit : Trinity Rodman a réalisé des phases finales de haute volée avec un but en demies et une passe en finale. À 19 ans, l’Américaine est devenue la plus jeune joueuse à marquer en playoffs. Elle est également la première footballeuses élue « rookie de l’année » à remporter le Championnat en fin de saison.

Mickaël Duché
Photo © Washington

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P