lundi, janvier 24, 2022

La Juventus Turin arrache un nul très précieux sur la pelouse de Chelsea

Ce 8 décembre, la Juventus Turin est parvenue à obtenir le nul 0-0 sur la pelouse d’un Chelsea ultra-dominateur mais finalement pas encore qualifié pour les quarts de finale de la compétition continentale. Tout se jouera à la dernière journée.

Prendre ne serait-ce qu’un point à Kingsmeadow, antre du vice-champion d’Europe, n’est pas une mauvaise opération. C’est certainement ce que se sont dit les joueuses de la Juventus en se rendant dans la banlieue londonienne ce 8 décembre. Et elles sont finalement, à force de courage, parvenues à y prendre un point qui devrait s’avérer particulièrement précieux.

À lire aussi : Remanié, le PSG féminin s’impose facilement face à Kharkiv

D’entrée de match, Pauline Peyraud-Magnin devait s’employer pour repousser sur sa barre transversale une frappe de Cuthbert (2e). Une action symbolique de la première période. La gardienne française a connu une soirée bien remplie. Un arrêt sur une frappe de Kirby (7e), une interception sur un centre lointain (10e), une parade superbe (22e), une sortie précieuse pour gêner Sam Kerr et la contraindre à tirer depuis un angle compliqué (27e), une belle envolée pour détourner en corner la tentative de Millie Bright (36e)… La domination des locales était outrageuse en première mi-temps, malgré quelques minutes intéressantes des Italiennes après un quart d’heure de jeu.

14 tirs à 1 à la mi-temps !

En plus de la transversale de la 2e minute, les Blues trouvaient encore la barre sur un centre curieux de Kerr à la 21e, après un gros travail de Ji sur le côté droit. La défense pliait sans rompre. Les Anglaises étaient logiquement frustrées à la pause. Les statistiques parlaient pour elle ! 14 tirs dont 4 cadrés à 1 et 64 % possession.

La deuxième mi-temps n’allait pourtant pas être bien différente. Les joueuses de la Juventus effectuaient des dégagements en panique mais les Anglaises n’y arrivaient pas. Et quand elles pensaient avoir fait la différence, un coup de sifflet les ramenait à terre. Sam Kerre voyait son but ainsi refusé pour hors jeu (57e) bien que sa reprise sur un centre de Kirby était belle. Une des premières véritables occasions pour la Juventus survenait à la 65e avec un tir cadré, pas assez dangereux.

À lire aussi : La Juventus fait un grand pas vers la qualification après sa victoire à Wolfsburg en Ligue des champions

Chelsea tenu en échec jusqu’au bout, la tension palpable

Chelsea donnait tout, avec un changement offensif et l’entrée de Bethany England à vingt minutes du terme. Alors que les Anglaises se déplaceront à Wolfsburg pour la dernière journée, elles avaient l’opportunité de se qualifier ce soir. Il était possible de se demander comment les Italiennes allaient pouvoir tenir jusqu’au bout de cette façon. Par moments, les blanches et noires étaient neuf dans leur propre surface.

Mais la défense se montrait inspirée, comme sur un beau tacle glissé sur Kirby dans la surface (76e). Ou sur un sauvetage en catastrophe sur England (80e). Et les visiteuses ont failli créer la surprise sur un contre dans le temps additionnel, Bonansea manquant de passer la gardienne en dehors de la surface. La tension grandissait jusqu’à la fin du match, l’entraîneur Joe Montemurro étant même averti. Mais le score restait bien de 0-0.

Il leur a fallu de la chance, mais les Italiennes se retrouvent dans une situation intéressante, comptant 8 points et étant 2e du groupe avant d’accueillir le Servette Genève lors de la dernière journée. Elles ont montré des valeurs et des qualités dans cette phase de groupe et méritent finalement cette qualification qui se dessine peu à peu. Chelsea pour sa part ne devra pas perdre à Wolfsburg dans une affiche qui sent la poudre et rappelle la dernière demi-finale continentale…

Jérôme Flury
Photo © Juventus FC Women

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P