Aitana Bonmati regrette la sortie d’Ada Hegerberg sur le Barça féminin

Ada Hegerberg avait déclaré que le Barça était encore loin de l’OL dans l’histoire du football féminin, la Barcelonaise Aitana Bonmati lui a répondu.

La finale de Ligue des champions féminine est bel et bien lancée. Ada Hegerberg n’a pas attendu le 21 mai, date de la rencontre entre l’OL féminin et le Barça, pour déclencher les hostilités. La meilleure buteuse de l’histoire de la compétition a dégainé la première juste après la demie retour contre le PSG (2-1). Elle a rappelé que les Catalanes étaient bien loin de Lyon dans l’histoire de la grande Coupe d’Europe. Difficile de lui donner tord si l’on scrute le palmarès et les sept couronnes lyonnaises.

« Elles doivent encore gagner beaucoup de Ligue des champions pour entrer dans l’histoire. Et je le dis en tant que joueuse de Lyon, car nous avons gagné cinq fois de suite. Nous savons tous que c’est en gagnant le deuxième et le troisième que l’on peut réécrire l’histoire », avait appuyé la Norvégienne dans un entretien accordé à Mundo Deportivo. Interrogée par le même journal catalan, Aitana Bonmati est revenue sur les propos de la l’attaquante lyonnaise.

À lire aussi : Le but en vidéo du Real Madrid féminin à la dernière minute dans le derby

La milieu de terrain espagnole a regretté cette sortie. Elle considère que cette finale doit avant tout être une grande fête pour le football féminin. « Nous venons de gagner la Ligue des Champions et c’est vrai que tout reste à faire cette année. Donc nous sommes très prudentes. Tout ce qui nous arrive est grâce à nous. Les gens viennent au Camp Nou pour nous voir et pour changer le monde. Ça doit être une joie pour Lyon et pour le Barça. Il n’y a pas de couleurs ici, mais un sentiment d’unité. En ce sens, je ne comprends pas » Ada Hegerberg.

Une volonté de montrer qui est le FC Barcelone féminin

Sans attaquer frontalement ses futures adversaire, Aitana Bonmati a elle aussi allumé une petite banderille. « Je n’oserais pas dire que nous sommes favorites ou plus en forme, mais la finale sera extrêmement équilibrée. Nous voulons nous venger de la finale à Budapest où nous avons été clairement battues (défaite 4-1 contre l’OL en 2019). Il y a une volonté de montrer qui on est ». Quant à nous, on a déjà hâte d’être le 21 mai à Turin.

Mickaël Duché

Photo © FC Barcelone féminines

Articles simillaires

Les plus lus