Barcelone bat largement le Real Madrid et fonce en demi-finales de la C1 féminine

Ce 30 mars 2022, dans un Camp Nou très bien garni, le FC Barcelone féminin s’est régalé en s’imposant contre le Real Madrid 5-2 pour assurer sa place dans le dernier carré de la Ligue des champions féminine. Le match a été fou.

Il y a des rencontres qui entrent dans l’Histoire avant même leur coup d’envoi. C’était le cas de ce quart de finale retour de Ligue des champions féminine entre le FC Barcelone et le Real Madrid. Dans un Camp Nou rempli de 91 553 spectateurs, le tifo « More than empowerment » affiché en début de partie rappelait que cette soirée était importante pour le football féminin. Cela tombe bien, les 22 actrices ont offert une partie folle, remportée encore par le Barca, comme prévu. 

3-1 à l’aller, 5-2 au retour, 8-3 au total… Facile en apparence. Et pourtant ! Lorsque Claudia Zornoza a marqué d’un lob exceptionnel au retour des vestiaires, le Real s’est retrouvé devant au score (2-1, 48e). Comme au match aller. Et comme au match aller, les Reines d’Europe ont rappelé qu’elles comptent bien rester au sommet. 

Début de match canon du Barca féminin

Dans le stade en fusion, tout avait très bien commencé pour les locales avec un premier quart d’heure bouillant. Un premier tir de Mapi Leon (2e). Un premier bon centre (5e). Un nouveau centre de Leon tellement enroulé qu’il terminait au fond des filets (1-0, 8e). Encore un centre de la droite, côté fort des Catalanes dans le début de rencontre (10e). Une attaque de la gauche cette-fois, sur lequel Rodriguez Herrero concédait un coup-franc et récoltait un jaune (12e).

À lire aussi : L’OL féminin avec Hegerberg et Endler face à la Juventus en UWCL

Et puis finalement, dans cet orage brutal, les blanches tentaient une offensive. Paredes contrait de la main. Penalty sifflé par Stéphanie Frappart et égalisation de Carmona (1-1, 16e). Barcelone conservait cependant la direction des opérations, même si Paredes devait se montrer vigilante avec une belle interception sur une contre-attaque (17e). 

Putellas frappait au-dessus (25e), Pina cadrait mais son tir était arrêté (27e). Paredes devait encore sortir un bon tacle pour éviter le danger (28e) mais les visiteuses peinaient à récupérer proprement le ballon au milieu et multipliaient les fautes. 

Le Real féminin mène, puis subit la foudre catalane

Et au retour des vestiaires, Zornoza avait donc cette inspiration magique qui faisait basculer le Real en tête (2-1, 48e). L’heure pour Barcelone de gronder. Bonmati égalisait d’abord sur une action où la défense reculait trop (2-2, 52e). Puis c’est sur une nouvelle frappe magnifique depuis la gauche de la surface signée Pina que la toile d’araignée de la lucarne était dégagée (3-2, 55e). Déjà pas mal, mais pas encore assez pour le Barca. 

Dans une ambiance indescriptible, c’est évidemment Putellas qui y allait aussi de son but sur une nouvelle attaque étouffante des Barcelonaises (4-2, 62e). La furia locale se poursuivait. Les attaquantes étaient présentes en nombre dans la surface et sur une nouvelle action, c’était cette fois Graham Hansen qui plaçait la balle au fond (5-2, 70e). 

Le FC Barcelone féminin se qualifie tranquillement en demies, comme prévu. Le Real était dépassé en seconde période. Mais à plusieurs moments, les joueuses de la capitale ont fait douter leurs adversaires sur l’ensemble de ces quarts de finale. Bravo aux deux équipes pour le spectacle au cours de cette soirée si spéciale.

Jérôme Flury

Photo © DAZN

Articles simillaires

Les plus lus