jeudi 30 juin 2022

Les féminines des Pays-Bas vont toucher les mêmes primes que l’équipe masculine

La Fédération de football des Pays-Bas a annoncé, ce lundi, que les primes perçues par les féminines seront désormais les mêmes que pour l’équipe masculine.

Après les États-Unis, la Norvège, l’Angleterre, le Brésil et récemment l’Espagne, les Pays-Bas font un grand pas vers l’égalité. À partir du 1er juillet 2022, les féminines de la sélection hollandaise toucheront exactement les mêmes primes que leurs homologues masculins. Grâce à un accord conclu entre la fédération de football néerlandaise et les joueuses, après trois ans de négociations.

« Un nouvel accord collectif de coopération est effectivement mis en œuvre. Celle-ci prolonge la ligne de professionnalisation existante et vise l’égalité de traitement des équipes masculines et féminines. Cela ressortait déjà de l’agrandissement des installations et du personnel, des vêtements et des campagnes adaptés aux Lionnes. Il y a maintenant une augmentation de l’utilisation des joueuses à des fins commerciales » explique le communiqué.

L’accord, avec effet rétroactif, entrera en vigueur juste avant le début de l’Euro féminin 2022 en Angleterre (6 juillet – 31 juillet). Et concernera principalement l’argent que les internationales perçoivent pour leur image et leur utilisation à des fins commerciales. La fédération des Pays-Bas précise que cette évolution s’inscrit dans « la professionnalisation du football féminin ».

L’appel des Pays-Bas à la FIFA et l’UEFA

Selon le responsable du football féminin hollandais Jan Dirk van der Zee, c’est « un premier pas ». Dans un communiqué, il explique que les primes des tournois internationaux, fixées par l’UEFA et la FIFA, et les sommes des droits TV doivent elles aussi fortement dans les prochaines années. « Nous sommes satisfaits de ce nouvel accord. Nous avons travaillé dur pour cela et maintenant, c’est une étape historique pour le football féminin néerlandais. La victoire lors de l’Euro féminin 2017, une place en finale de la Coupe du monde 2019 et la participation aux JO de Tokyo. Les féminines font désormais partie intégrante du paysage du football néerlandais. Nous tenons à le souligner avec cette étape importante » a expliqué Jan Dirk van der Zee.

À lire aussi : Le football féminin espagnol obtient l’égalité sur les primes en sélection

Vivianne Miedema, l’attaquante star des féminines des Pays-Bas, se félicite aussi de cette avancée historique pour le football féminin dans son pays. « Je suis très reconnaissante que la fédération a réussi cela. Et de pouvoir ainsi faire un grand pas ensemble vers une appréciation égale pour les hommes et les femmes. C’est n’est pas seulement une grande reconnaissance pour nous. C’est un signal social important et nous espérons également que cela ouvrira des portes aux futures joueuses. »

La fédération de football hollandaise n’a cependant pas souhaité communiquer sur le montant des sommes conclues dans l’accord.

Clément Gauvin

Photo © Équipe féminine des Pays-Bas

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P