Le match doré de la Lyonnaise Selma Bacha contre la Juve en C1 féminine

Selma Bacha a été ultra performante des deux côtés du terrain ce jeudi soir lors de la victoire de l’OL féminin sur la Juve en quart de finale retour de la Ligue des Champions féminine (3-1).

Milieu gauche, ailière gauche, piston gauche, latérale gauche. Selma Bacha est trimballée à tous les postes cette saison, aussi bien en club qu’en sélection. La polyvalence de la jeune lyonnaise plaît. Elle séduit ses entraîneures qui ont de plus en plus de mal à se passer d’elle. jeudi soir, pour le match retour de Ligue des Champions féminine face à la Juve (3-1), Bacha évoluait là où elle est le plus à l’aise. Dans le couloir gauche d’une défense à quatre. Résultat : son match a été grandiose. 

À lire aussi : Les notes de Lyon après la victoire contre la Juve en C1 féminine avec une Selma Bacha en or

En deux actions, Selma Bacha a montré à quel point elle est devenue indispensable des deux côtés du terrain. La première fut défensive, à un moment du match où les Fenottes n’étaient pas au mieux. Le score était de 0-0, Lina Hurtig a récupéré une bonne passe dans la surface et elle s’apprêtait à ajuster Christiane Endler. Mais Selma Bacha a bien refermé l’axe et elle a contré sa tentative in extremis. Le geste défensif est superbe. Un but des Turinoises aussi tôt dans la rencontre (23e) aurait été catastrophique pour Lyon qui avait perdu le match aller (1-2). 

Un centre millimétré signé Selma Bacha

La deuxième action fut offensive. On est à la 33e, soit dix minutes après son geste défensif providentiel. Griedge Mbock pénètre dans la surface et envoie un centre fuyant devant la cage. Le ballon traverse le terrain sans trouver preneur et échoue dans les pieds de Selma Bacha qui avait bien suivi l’action. La Lyonnaise de naissance contrôle tranquillement le cuir, elle se remet dans le sens du but et elle distille un centre millimétré au second poteau.

La suite est connue : le 57e but d’Ada Hegerberg en Ligue des Champions féminine. Une victoire 3-1 contre les championnes d’Italie. Et une qualification en demi-finales de la Coupe d’Europe où les Fenottes retrouveront Paris. Sur l’ensemble du match, la latérale de 21 ans a remporté 71% de ses duels (5/7) selon Sofascore.

La prophétie de Sonia Bompastor

En 2020, Sonia Bompastor était responsable du centre de formation de l’OL. À l’époque elle accompagnait la jeune pépite Selma Bacha dans ses premiers pas en professionnel. Voila ce que Bompastor disait d’elle : « Ce qui est le plus marquant chez Selma, c’est son esprit de compétition. Plus que son potentiel sportif, largement supérieur à la moyenne, c’est sur le plan mental qu’elle m’a impressionné. Cet esprit combatif, elle l’a toujours eu. Et à l’OL, c’est primordial. Sa force de caractère lui a permis de se faire une place dans le monde pro dès 17 ans. » 

« C’est la meilleure joueuse de sa génération. »

Consciente du potentiel de sa protégée, l’actuelle coach de l’Olympique Lyonnais féminin avait joué les Madame Irma. « Selma a un très bon pied gauche et possède de belles qualités de passes et de centres. Il faut encore qu’elle travaille son pied droit, sa tactique et sa vision du jeu. À côté de ça, elle a un gros volume de jeu et peut répéter les efforts avec de l’intensité sur la durée. Elle court vite et change facilement de rythme. C’est la meilleure joueuse de sa génération. Elle mériterait d’être vue très rapidement par Corinne Diacre. Ça viendra. Mais elle finira par intégrer l’équipe de France A un jour ou l’autre. » Depuis, Selma Bacha a bel et bien été appelée en Bleue. Et elle s’est largement imposée dans l’équipe type de Bompastor. Elle incarne l’avenir du club et du pays.

Mickaël Duché

Photo © Damien LG – OL féminines

Articles simillaires

Les plus lus