Largement remanié, le PSG féminin déroule à Vllaznia en Ligue des Champions

Avec une équipe très remaniée, le PSG féminin s’est imposé sans forcer à Vllaznia, en Albanie (4-0), ce jeudi, en Ligue des champions.

Sous la pluie de Vllaznia, Paris n’est pas tombé dans le piège albanais. Car après une défaite face à Chelsea (0-1) et un nul contre le Real Madrid (0-0), le PSG féminin a de nouveau dominé la modeste équipe de Vllaznia ce jeudi (4-0), pour le compte de la 4e journée de la Ligue des champions. Les Parisiennes avaient déjà largement remporté la première confrontation (5-0), le 23 novembre dernier.

À l’approche d’un mois de décembre chargé, et peut-être décisif, Gérard Prêcheur sait que la moindre blessure pourrait lui être très préjudiciable. Ce sont ces raisons qui ont poussé le coach parisien a effectué sept changements dans son équipe de départ par rapport à la victoire au match aller. Seules Estelle Cascarino, Sakina Karchaoui, Ramona Bachmann et Jackie Groenen étaient titulaires.

À lire aussi : L’OL féminin décroche sa 100e victoire en Ligue des champions face à Zürich

Pourtant, le PSG féminin a pris le jeu à son compte grâce notamment au retour du duo Martens-Diani. La maîtrise totale du ballon a rapidement poussé les Albanaises à la faute. Suite à un corner parisien, la frappe de Lieke Martens a été déviée de la main par Gresa Berisha dans sa propre surface. Un penalty transformé sans trembler par Kadidiatou Diani (19e). Meilleure buteuse du club de la capitale (13 buts), l’attaquante française a ensuite doublé la mise en reprenant un centre au second poteau de sa coéquipière néerlandaise (36e).

Rendez-vous crucial face au Real Madrid pour le PSG féminin en Ligue des champions

En seconde mi-temps, Ramona Bachmann (60e) et la jeune Magnaba Folquet (81e), déjà buteuse à l’aller, ont aggravé le score. Ce qui a permis au club français de passer une fin de match relativement tranquille et de préserver ses éléments. Martens a également été à la passe sur le dernier pion de la soirée.

Avec ce succès, le PSG conforte sa deuxième place du groupe « de la mort » (7 points). Il se place derrière Chelsea, leader avec 9 points, et devant le Real Madrid (4 points) et Vllaznia, dernier avec zéro point. Lors du prochain match, les Parisiennes recevront les Madrilènes le 16 décembre prochain au Parc des Princes. Mais avant cela, elles devront affronter l’OL pour le premier choc de la saison entre les deux prétendants au titre national.

Photo © PSG féminin

Articles simillaires

Les plus lus