Le top 5 des transferts les plus chers du foot féminin en 2022

La FIFA a publié ce jeudi son rapport annuel sur les transferts mondiaux du foot féminin en 2022. Si nombre des échanges internationaux a plus que doublé depuis 2018, le montant des transactions a aussi battu des records.

Le nombre de transferts le foot féminin dans le monde a connu une augmentation significative selon un rapport publié par la FIFA ce vendredi. La Fédération internationale a recensé 1555 transferts internationaux en 2022. Un chiffre en nette augmentation (19%) par rapport à l’année précédente.

Toujours peu de transferts sous contrat pour le foot féminin selon la FIFA

Et ce n’est pas la seule augmentation. Près de 3,3 millions d’euros ont été dépensés pour des transferts internationaux. Une somme inédite qui a même dépassé le montant cumulé des échanges payants entre clubs en 2020 et 2021. Avec comme pour les hommes, un pic d’activité en début d’année puis un second durant les mois de juillet et août.

“Ces chiffres reflètent l’impressionnante évolution d’une discipline qui voit de plus en plus de joueuses passer professionnelles. Quelque 1 555 transferts internationaux ont été enregistrés en 2022, soit une augmentation de 19,3% par rapport à l’année précédente, avec un nouveau record de 119 associations membres impliquées dans des transferts internationaux” a déclaré le directeur juridique de la FIFA Emilio García Silvero.

Comme les années précédentes, les échanges de joueuses en fin de contrat sont à nouveau de loin les transferts les plus courants (85%). Même si, les transferts de joueuses encore sous contrat, donc suite à un accord entre deux clubs, sont devenus de plus en plus courant passant de 3,5 % en 2018 à 7,3 % en 2022.

À lire aussi : Le top 20 des salaires de la D1 Arkema en foot féminin

Le top 5 des transfert les plus chers en 2022

En 2022, le nombre de clubs effectuant ces transferts n’a jamais aussi été élevé avec près de 500 clubs concernés dans le monde, soit un peu de plus de 20 % d’augmentation par rapport à 2021.

Avec 118 arrivées et 95 départs, c’est l’Espagne qui s’est montrée la plus active sur le marché des transfert mondiaux en foot féminin durant l’année 2022. La France se positionne à la troisième place de ce classement, juste derrière l’Angleterre (74/67), avec 70 transferts vers la D1 Arkema et 65 départs.

Au niveau des clubs, les Girondins de Bordeaux sont la troisième équipe dans le monde, et la première européenne, a enregistré le plus de départs lors de l’année 2022 avec près de 11 joueuses ayant quitté le maillot bleu et blanc.

Le top 5 des transfert mondiaux en foot féminin les plus chers en 2022 :

  1. 1. Keira Walsh (Manchester City – FC Barcelone) 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
  2. 2. Julie Blakstad (Rosenborg – Manchester City) 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿
  3. 3. Mary Fowler (Montpellier – Manchester City) 🇦🇺
  4. 4. Tainara De Souza Da Silva (FC Girondins de Bordeaux – Bayern Munich) 🇧🇷
  5. 5. Jackie Groenen (Manchester United – PSG) 🇳🇱

Photo © FIFA féminin

Articles simillaires

Les plus lus