Les clubs de foot féminin les plus suivis sur les réseaux sociaux 

Alors que les communautés de fans du football féminin augmentent d’année en année, nous avons regardé quelles sont les abonnés des clubs français, allemands, espagnols, anglais et américains sur les réseaux sociaux. La France et l’Allemagne sont à la peine, l’Espagne et l’Angleterre dynamiques.

Les suivez-vous sur les réseaux sociaux ? Nous avons regardé quels étaient les équipes les plus populaires en ligne. En France, seuls quatre clubs dépassent les 10 000 abonnés à la fois sur facebook et sur instagram. Il s’agit du Paris Saint-Germain, largement devant, puis de l’Olympique Lyonnais, et dans une moindre proportion, le Paris FC et Bordeaux. Reims compte désormais 14 000 followers sur son facebook, une belle performance également.

Top 10 des clubs suivis sur Instagram (France, Allemagne, Espagne, Angleterre, Etats-Unis) :
1. Chelsea Women FC 3 millions
2. FC Barcelone 2,9 millions
3. Arsenal 1,4 millions
4. Manchester United 1,4 millions
5. Real Madrid 1,3 millions
6. Bayern München 1 million
7. Paris Saint-Germain 788 000
8. Atletico Madrid 647 000
9. Tottenham 395 000
10. Orlando Pride 291 000

Mais la France semble bien plus loin dans ce domaine que d’autres pays. En Angleterre, neuf équipes ont plus de 10 000 membres dans leur communauté, que ce soit sur Facebook ou sur Instagram, et Reading devrait suivre (13 500 sur Insta, 9 900 sur Facebook). Et l’une des meilleures équipes du pays a pourtant pris la décision de ne pas créer de profil pour sa section féminine (et n’est donc pas comptée dans nos classements), Manchester City.

À lire aussi : Quand la popularité fait gagner des prix : Pourquoi le « Onze de l’année » Fifa féminin fait polémique ?

L’Angleterre peut compter sur des colosses. Le récent Manchester United est déjà dans le top 10 des équipes les plus suivies sur les deux réseaux. Chelsea compte 3 millions de followers sur facebook, un record. Même une équipe comme Tottenham, qui a peut-être bénéficié de la signature d’Alex Morgan en 2020 en termes de visibilité, est aussi dans les plus suivis.

Et surtout Arsenal, qui n’a remporté son championnat national qu’une fois depuis 2012 et qui était monté sur le toit de l’Europe… en 2007, reste aujourd’hui, et de très loin, le club le plus suivi sur facebook.

Top 10 des clubs suivis sur Facebook (France, Allemagne, Espagne, Angleterre, Etats-Unis) :
1. Arsenal 4,7 millions
2. Bayern München 3,6 millions
3. Chelsea Women FC 3,4 millions
4. Atletico Madrid 838 000
5. FC Barcelone 741 000
6. Real Madrid 530 000
7. Manchester United 402 000
8. Paris Saint-Germain 393 000
9. Tottenham 294 000
10. Olympique Lyonnais 166 000

L’Espagne avance vite, pas l’Allemagne ou la France

Concernant les dynamismes, l’Espagne progresse bien. Les places se vendent aussi vite pour les grandes affiches, que les communautés croissent. Barcelone, le Real Madrid, l’Atlético, le Real bétis, l’Athletic Bilbao, Valence, Levante, Séville et même le Madrid CF possèdent plus d’abonnés sur instagram que l’Olympique Lyonnais, sept fois vainqueur de la Ligue des championnes !

Si des clubs comme le Real Madrid ou Manchester United, qui ont une section féminine depuis peu, ont bénéficié de la célébrité de leur équipe masculine pour accroître aussi rapidement leurs réseaux, il faut reconnaître que les championnats se développent plus vite en matière de communication dans ces pays qu’en France ou en Allemagne.

Potsdam, 2 Coupes d’Europe, moins de 50 0000 abonnés

En Allemagne, seul le Bayern München, 2e plus suivi sur facebook, est au-dessus de la mêlée. Wolfsburg compte de belles communautés aussi (76 000 sur insta, 45 000 sur facebook), le Werder Brême suit (30 200 insta, 22 000 facebook). Mais par exemple le Turbine Potsdam, double vainqueur de la Coupe d’Europe, ne compte que 41 000 fans, les deux réseaux sociaux confondus. Seuls trois équipes dans l’élite anglaise en affichent moins.

Ce ne sont que des chiffres, mais ils reflètent des états de cause plus larges. La communication demande aussi des moyens et peut avoir des conséquences bénéfiques concernant l’attrait des compétitions et des clubs. La France a régné pendant des années sur le sommet de l’Europe grâce à l’OL. Et son championnat est respecté et attire. Malgré cela, ses clubs sont encore assez peu suivis.

Lison Debonne et Jérôme Flury
Photo © Chelsea Women FC

Articles simillaires

Les plus lus

Powered By
100% Free SEO Tools - Tool Kits PRO
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Decline
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Footeuses et un média d'actualité sur le football féminin. L’adresse de notre site est : https://footeuses.com

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias Football féminin

Si vous téléversez des images sur notre site de football féminin, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site de football féminin peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Vos droits

En application de la loi « Informatique et Libertés » et du RGPD, vous disposez des droits suivants :
  • • Droit d’accès aux données personnelles détenues par Libération
  • • Droit à la rectification de vos données personnelles
  • • Droit de ne plus recevoir de communications marketing
  • • Droit à la limitation ou à l’opposition au traitement des données personnelles, ou à leur effacement sous certaines conditions
  • • Droit de recevoir une copie des données à caractère personnel que vous avez fournies à Libération dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine
  • • Droit de modifier ou de retirer à tout moment votre consentement, si vous avez volontairement fourni des données personnelles ou avez consenti à leur utilisation
  • • Droit de saisir l’Autorité de protection des données (en France la CNIL)
Vous pouvez exercer vos droits à tout moment en envoyant un email à l’adresse suivante : [email protected] Footeuses examinera votre requête et vous répondra dans le délai d’un mois. Si vous n’êtes pas satisfait de nos échanges, vous avez la possibilité de saisir la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) à l’adresse suivante : CNIL 3 place de Fontenoy TSA 80715 75334 Paris cedex 07
Save settings
Cookies settings