Les tops-flops d’ASSE – OL : Burns en feu, Mbock défaillante

Dans le derby des extrêmes entre Lyon, leader de la D1 et Saint-Étienne, promu et lanterne rouge, l’ASSE a réalisé l’exploit d’accrocher le point du match nul à l’OL féminin. Notamment grâce aux nombreuses parades d’une Emily Burns infranchissable. Voici nos tops-flops.

Les tops ↑

Emily Burns (9/10) : Elle réalise un match presque parfait. Surement la meilleure prestation de sa carrière. La jeune gardienne (24 ans) de l’ASSE a tout simplement écœuré les Lyonnaises durant 80 minutes en multipliant les parades devant Ada Hegerberg, Selma Bacha, Emelyne Laurent, Griedge Mbock ou encore Melvine Malard. Seule cette dernière trouva la faille dans la muraille stéphanoise en toute fin de match, privant Emily Burns de son premier clean-sheet avec Saint-Etienne.

Melvine Malard (7/10) : Elle sauve l’OL d’une première défaite cette saison en championnat. Par sa puissance et sa vitesse, l’attaquante lyonnaise a souvent mis en difficulté la défense stéphanoise. Elle est récompensée en égalisant d’une magnifique « Madjer » sur un service d’Ada Hegerberg (79e).

Audrey Chaumette (7/10) : Son entrée en jeu à la mi-temps a changé le jeu des Stéphanoises. Défensivement, elle a gratté un nombre conséquent de ballons dans les pieds des Lyonnaises. Offensivement, ses sorties de balles –plutôt propres – ont souvent permis aux Vertes de se donner de l’air et de tenter leur chance en contre-attaque (50e). L’une d’elles a permis à sa coéquipière Manon Uffren d’ouvrir le score, et de croire à un exploit durant plusieurs minutes (77e).

Les flops ↓ 

Emelyne Laurent (4/10) : Très active sur son côté droit, l’attaquante de l’OL a multiplié les courses et les appels. Elle a cependant trop souvent manqué d’adresse dans ses centres ou ses tirs pour déstabiliser le bloc stéphanois et inquiéter la gardienne des Vertes.

Amandine Henry (5/10) : Métronome habituel du jeu lyonnais, Amandine Henry s’est montrée bien trop discrète. Face à une équipe de Saint-Etienne regroupée dans sa moitié de terrain, la numéro 6 de l’OL, placée côté droit, n’a pas trouvé les espaces pour exprimer tout son talent et servir ses attaquantes dans des positions préférentielles.

Griedge Mbock (4/10) : Repositionnée au milieu de terrain, la polyvalente défenseure centrale lyonnaise n’a pas été très souvent inquiétée par les offensives stéphanoises. Cependant, sur l’une des seules contre-attaques bien menées par l’ASSE, elle est très en retard sur la montée de Manon Uffren, puis sur la frappe permettant à cette dernière d’ouvrir le score.

À lire aussi : Bordeaux gagne à Soyaux, Reims écoeure Guingamp en D1 féminine

Clément Gauvin

Photo © ASSE féminines

Articles simillaires

Les plus lus