Nadia Nadim (ex-PSG) perd sa mère dans un tragique accident

L’internationale danoise Nadia Nadim a annoncé, mercredi, sur les réseaux sociaux, le décès accidentel de sa mère, âgée de 57 ans. Elle avait déjà perdu son père, en 2000, exécuté par les Talibans.

Nadia Nadim est endeuillée. L’ancienne joueuse du PSG féminin (2019-2021) a annoncé, mercredi sur les réseaux sociaux, le décès de sa mère survenu accidentellement alors qu’elle revenait de la salle de sport. La veille, elle avait quitté en urgence le plateau de la télévision danoise durant le match entre le Danemark et la Tunisie. Et n’était plus réapparue à l’écran après cette séquence.

« Mardi matin, ma mère a été tuée par un camion. Elle revenait de la salle de sport. Les mots ne peuvent décrire ce que je ressens. J’ai perdu la personne la plus importante de ma vie et c’est arrivé de façon si soudaine et inattendue. Elle n’avait que 57 ans. C’était une guerrière qui s’était battue pour chaque avancée de sa vie » a expliqué la joueuse du Racing Louisville (États-Unis) sur son compte Instagram.

Le père de Nadia Nadim tué en 2000 par les Talibans

C’est un nouveau drame personnel pour Nadia Nadim (34 ans). Née en Afghanistan, elle avait déjà fui son pays natal à 12 ans avec sa mère et ses soeurs après la mort de son père, exécuté par des Talibans. 

« Elle ne m’a pas donné la vie une fois, mais deux fois, et tout ce que je suis/nous sommes, c’est grâce à elle. J’ai perdu ma maison et je sais que rien ne sera plus jamais comme avant. La vie est injuste et je ne comprends pas pourquoi elle et pourquoi de cette façon »

Le PSG féminin lui a rendu hommage mercredi avant la rencontre de Ligue des champions féminine face à Vllaznia (Albanie). Ses anciennes coéquipières parisiennes ont arboré un t-shirt avec un message de soutien : »Nadia, nous serons toujours avec toi et nous t’aimons. Sois forte. »

Photo © PSG féminines

Articles simillaires

Les plus lus