Les notes après Juventus – OL féminin en UWCL

Les notes de L’Olympique Lyonnais féminin après son rendez-vous manqué dans le stade de la Juventus Turin ce 23 mars en quart de finale aller de Ligue des champions féminine.

Sarah Bouhaddi : 3,5
Elle a commencé sa partie par une frayeur et un dégagement sur sa partenaire Wendie Renard, qui a débouché sur une occasion nette de la Juve. Puis elle n’a quasiment rien eu à faire jusqu’à l’exclusion de Carpenter. Après une bonne sortie dans les airs (66e), elle se rate ensuite et prend l’égalisation (71e). Plus sollicitée par la suite, elle s’est aussi fait surprendre par Bonfantini. Cela fait trop.

Ellie Carpenter : 3,5
Elle n’effectuait pas un mauvais match mais a tout gâché sur sa double-erreur de la 62e minute. Un contrôle mal assuré et une faute derrière en position de dernière défenseure. Bilan de l’opération : une expulsion. Impardonnable. Avant cela, la latérale avait comme d’habitude bien pris son couloir et l’avait aussi bien protégé.

À lire aussi : Le résumé du match entre la Juventus et l’OL féminin en C1 féminine

Griedge M’Bock : 4,5
Sa première percée, dans un rôle d’axiale gauche, était intéressante avec un centre. Ensuite, Griedge M’Bock a enchaîné avec une tentative de tir. Sur le plan défensif comme offensif, son entente avec Selma Bacha a bien fonctionné pendant une heure. Elle est montée assez régulièrement mais le premier but de la Juve vient de son côté et sur le deuxième, elle n’arrive pas à suivre Bonfantini.

Wendie Renard : 5,5
Mis à part sur l’étrange séquence du premier but italien, elle était autoritaire au coeur de la défense lyonnaise, elle a effectué plusieurs récupérations. Elle défendait en avançant et s’est illustrée en première période par un joli tacle sur Hurtig. Cependant, le deuxième but italien arrive après une de ses passes pour Horan prise par l’équipe adverse.

Kadeisha Buchanan : 4,5
Si la Juve n’a pas cadré un tir jusqu’à la 71e minute, c’est en partie grâce à la défense centrale lyonnaise. En revanche, Buchanan a tenté d’allonger le jeu en première période mais cela n’a pas marché. Et malheureusement, elle n’est pas exempte de reproches sur les deux buts italiens.

Selma Bacha : 5,5
Sa passe décisive est belle. Très remuante, elle a délivré de bonnes passes… mais aussi des ratées, dont des centres trop longs. Elle a concédé quelques fautes et perdu quelques ballons. Remplacée par Marozsan (76e).

Milieu de terrain : Rien à signaler

Damaris Egurrola : 5
Elle était celle qui jouait le plus bas au milieu, pièce importante du dispositif. Cependant, elle aurait pu encore plus apporter. Et elle n’a pas assez aidé la défense lorsque l’OL s’est retrouvé à 10.

À lire aussi : Le top 20 des salaires de la D1 Arkema en foot féminin

Amandine Henry : 5
En début de partie, elle a eu de bonnes distributions. Mais elle n’est pas assez décisive. Elle manque un contrôle et rend le ballon aux adversaires. Intéressante en fin de première période avec une interception intelligente (40e) puis une bonne frappe cadrée (41). En deuxième mi-temps, elle tente de réagir avec une nouvelle frappe, mais ce genre d’actions a été trop rare. Remplacée par Horan (76e).

Attaque : Le plus dur avait été fait

Delphine Cascarino : 5
Delphine Cascarino est talentueuse et rapide. Ce qui lui a encore permis d’effectuer plusieurs débordements sur son aile et de délivrer de bons centres. Mais elle a mal assuré plusieurs passes et s’est manquée en défense sur une très belle occasion de la Juventus juste après l’expulsion de Carpenter. Elle n’a pas été dans le bon tempo. Remplacée par Laurent (85e).

Catarina Macario : 6
Elle s’est rapidement signalée en manquant une reprise mais en étant bien placée . Mais elle ne perdait pas de temps avant d’ouvrir le score. Toujours aussi offensive, elle était fréquemment bien placée, mais a perdu pas mal de balles. Remplacée par Cayman (67), alors que le score est toujours de 1-0.

Melvine Malard : 4
Trop discrète. Bien servie par Henry, elle perd l’un de ses rares ballons (40e). Puis marque… en étant hors-jeu. Elle a été bien cernée par la défense adverse mais n’est pas parvenue à sortir de ce marquage. Et a été souvent hors-jeu.

Notes OLJUVE, Footeuses

Jérôme Flury

Articles simillaires

Les plus lus