Pauline Peyraud-Magnin (Juventus Turin), plus que jamais numéro 1

La gardienne française enchaîne les matchs avec la Juventus Turin. De quoi renforcer son statut également en équipe nationale à quelques mois du prochain championnat d’Europe.

C’est l’une des certitudes de chaque rassemblement bleu : Pauline Peyraud-Magnin est appelée au poste de gardienne. Depuis le vrai faux-départ de Sarah Bouhaddi, c’est elle qui a pris la place aux yeux de Corinne Diacre. La sélectionneure lui a renouvelée sa confiance même si Pauline Peyraud-Magnin avait perdu sa place de numéro 1 dans son club d’Arsenal. La jeune femme a su rebondir, signant à l’Atletico Madrid puis rejoignant la Juventus dans le cadre d’un transfert record, pour être aujourd’hui l’une des gardiennes les plus en vue d’Europe. De bon augure alors que le championnat d’Europe se rapproche.

Meilleure défense d’Italie

25 tirs à 2 : le 8 décembre, Chelsea a largement dominé la Juventus Turin. Pourtant, le club londonien n’a pas su l’emporter (0-0). La faute, en partie, à Pauline Peyraud-Magnin. La gardienne réalisait 5 parades et n’était jamais été prise en défaut. Quelques jours plus tôt, elle avait déjà stoppé quatre tentatives pour assurer la victoire de la Juve sur la pelouse de Wolfbsurg.

Et la gardienne française affiche le même niveau de performance en championnat. En sept rencontres, elle n’a encaissé que quatre buts, dont deux lors d’un match débridé contre l’AC Milan. La Juventus de Turin est la meilleure défense d’Italie et est quasiment imprenable.

À lire aussi : La Juventus Turin s’affirme comme une nouvelle équipe du top niveau européen

Ces enchaînements de matchs, championnat, Coupe d’Europe et rencontres internationales, est une bonne nouvelle pour Pauline Peyraud-Magnin. À l’Atletico, elle s’est retrouvée en concurrence avec la suédoise Hedvig Lindahl. À 29 ans, elle est désormais titulaire indiscutable à la Juve, qui l’avait recrutée en grande pompe en juillet. Elle est devenue la gardienne la plus chère de l’histoire, le transfert étant estimé pour 50 000 euros.

De plus, l’australien Joe Montemurro est le nouvel entraîneur du club italien. « Je le retrouve avec plaisir », avait expliqué Pauline Peyraud-Magnin, qui avait été titularisée à Arsenal par ce dernier. Six mois plus tard, l’importance de la tricolore est évidente au sein de la Juve. Elle fera bientôt face, avec son nouveau club, à l’Olympique Lyonnais qu’elle connaît bien en quart de la Ligue des championnes. Et sans mauvaise surprise, Pauline Peyraud-Magnin sera dans les cages de l’équipe de France le 10 juillet 2022 pour le début de l’Euro.

Jérôme Flury
Photo ©Juventus

Articles simillaires

Les plus lus