jeudi 30 juin 2022

Les propos polémiques de John Textor (OL) sur l’égalité des salaires dans le foot féminin

Dans un tweet publié en juillet 2019, John Textor, le nouveau propriétaire de l’OL, évoquait l’égalité des salaires dans le foot féminin réclamée par les Américaines. Selon lui, la demande des joueuses des États-Unis n’était pas justifiée.

Quelques heures après l’officialisation du rachat de l’OL par John Textor, un message publié par le milliardaire Américain a refait surface sur les réseaux sociaux. En 2019, ce dernier déclarait que l’équipe de football féminin des États-Unis n’était pas « le meilleur exemple » pour demander l’égalité des salaires. Il avait justifié son avis par une défaite des championnes du monde face aux U15 masculins de Dallas lors d’un match amical en 2017. Une anecdote régulièrement utilisée pour dénigrer le niveau du foot féminin. Et décryptée comme injustifiée par de nombreux médias.

« Les femmes méritent un salaire égal pour des performances égales, mais les Américaines ne sont peut-être pas le meilleur exemple. Surtout lorsqu’une équipe de moins de 15 ans peut les battre par un écart de 3 buts », avait déclaré John Textor à l’époque.

Une réponse à une fake news sur le foot féminin

Sur Twitter, les propos de John Textor étaient une réponse à un tweet publié par Mark Levin. L’écrivain américain conservateur invitait Megan Rapinoe a « aller en enfer » après avoir « piétiné » le drapeau américain lors de la célébration du Mondial féminin 2019. Sur la vidéo relayée dans l’article, aucun acte de cette nature n’est pourtant effectué par la star américaine. Les propos de Mark Levin sur la joueuse de l’OL Reign, franchise américaine de Lyon, sont encore visibles. Ceux du nouveau propriétaire de l’OL ne le sont plus ce mardi.

A lire aussi : Le top 20 des salaires de la D1 Arkema en foot féminin

En mai dernier, les joueuses des Etats-Unis ont malgré tout réussi leur combat dans leur quête d’égalité salariale. La Fédération américaine de football ayant ratifié une nouvelle convention collective. Avec la garantie pour les doubles championnes du monde d’une rémunération équivalente à celle des hommes en sélection.

Aucune déclaration sur l’équipe féminine de l’OL

Lors de la conférence de presse organisée ce mardi, John Textor et Jean-Michel Aulas n’ont pas évoqué le foot féminin à l’OL. Seule garantie à laquelle les Lyonnaises peuvent s’accrocher : l’entrepreneur a assuré « se limiter à sa capacité d’investissement ». Et que le fonctionnement du club devrait rester le même. Notamment grâce au maintien de Jean-Michel Aulas à la présidence pour au moins trois saisons. Une bonne nouvelle, pour le moment, pour l’équipe féminine rhodanienne.

Clément Gauvin

Photo © Botafogo

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P