Que devient Pedro Martinez Losa, désormais sélectionneur de l’Ecosse ?

Sous sa houlette, les Girondines de Bordeaux avaient décroché leur première qualification européenne. Pedro Martinez Losa est sélectionneur de l’Ecosse depuis l’été 2021 et a connu des débuts mitigés.

3 victoires, 2 défaites, 1 nul. Voilà un bref résumé chiffré de Pedro Martinez Losa à la tête de la sélection écossaise depuis son arrivée à l’été 2021. Auparavant, le coach avait fait les beaux jours de Bordeaux, les menant à la 3e place en D1 Arkema mais il avait décidé de saisir ce nouveau challenge.

À lire aussi : La magnifique lettre de départ de Pedro Martinez Losa (Bordeaux)

Dans le détail, le nouvel entraîneur de la 23e nation mondiale avait commencé par trois succès de rang, en qualifications pour le Mondial 2023. Une double victoire courte mais logique (0-2, 2-1) sur la Hongrie (43e) et une large, 7-1, face aux Iles Féroé (99e à la Fifa).

Une claque par l’Espagne

Cependant, depuis, Pedro Martinez Losa reste sur trois matchs sans victoire. Les Ecossaises n’ont pas à rougir de leur défaite, en amical, 0-2 face à la Suède, deuxième meilleure équipe au monde. La gifle infligée par l’Espagne, 8-0 dont 5 réalisations dans les 35 dernières minutes, fait en revanche mal et le coach n’a pas été épargné par les critiques de supporters qui ne se souvenaient pas avoir vu de tel score par le passé.

En effet, il s’agit de la pire défaite de l’histoire de la sélection, à égalité avec la rouste subie face au voisin anglais en 1973. Les chiffres font mal pour Pedro Martinez Losa : 39 tirs à 3 et 79% de possession pour l’Espagne !

Le résultat n’était pas complètement surprenant au vu de la dynamique hallucinante de l’équipe de la nouvelle ballon d’or Alexia Putellas. L’Espagne est sur une série de 16 victoires consécutives. Elle n’a plus perdu depuis sa défaite 0-1 face aux Etats-Unis au mondial 2019 !

Barrages en ligne de mire ?

La véritable déception côté écossais pour l’instant se situe sur la rencontre du 26 novembre face à l’Ukraine. Contre cette sélection 35e à la Fifa, l’Ecosse se devait de prendre les points à domicile. Mais elle a malheureusement été menée une heure. Il a fallu une inspiration de Harrison, qui inscrivait son premier but en sélection à la 90+3 pour sauver le point du nul. Un score (1-1) qui reste insatisfaisant.

Il s’agissait de la deuxième fois que l’Ecosse s’en sortait dans les ultimes instants. Contre la Hongrie le 22 octobre, c’est la capitaine Rachel Corsie qui marquait à la 90e pour donner 3 points à sa nation (2-1).

Pedro Martinez Losa prône toujours un football « attractif », mais les résultats sont pour l’instant poussifs. Le néo-sélectionneur a toutefois pu lancer des nouvelles dans son effectif très expérimenté, comme Kelly Clark, Tegan Bowie et Jeann Clark qui, sortie du banc contre les Féroé, a inscrit son premier but pour sa première sélection.

Pour l’instant l’Ecosse est bien calée à la 2e place du Groupe B pour les qualifications au Mondial 2023, 5 points derrière l’Espagne et 4 devant la Hongrie. Les deuxièmes de groupe pourraient passer jusqu’à trois tours de barrages.

Jérôme Flury
Photo ©Pedro Martinez Losa

Articles simillaires

Les plus lus