Rapinoe et les autres

Les joueuses stars étaient nombreuses durant ce mondial, de Lieke Martens à Marta en passant par Amandine Henry. Mais côté américain, c’est Megan Rapinoe qui est sortie du lot. Par son style, ses prises de position et surtout ses performances sportives. Incontestablement la joueuse de la compétition.

Capitaine des Championnes du monde. Soulier d’or. Ballon d’or de la compétition. Megan Rapinoe, superstar des Etats-Unis a éclaboussé le mondial de sa prestance. Pourtant, cette année plus que jamais, les joueuses stars étaient nombreuses. Avec le développement des championnats et du football féminin, avec le premier classement du ballon d’or féminin donné en décembre dernier, les grands noms s’étaient donné rendez-vous en France.

Sam Kerr, l’Australienne, Marta, la Brésilienne, Dzsenifer Marozsan, l’Allemande, Irene Paredes, l’Espagnole, Ji So-Yun, la Coréenne, Janine Van Wyk, la Sud-Africaine, Amandine Henry, la Française, Fran Kirby, l’Anglaise, Christine Sinclair, la Canadienne, Lieke Martens, la Néerlandaise, Sofia Jakobsson, la Suédoise … Jamais une telle pléiade de stars s’est retrouvée pour une compétition de football féminin.

La superstar américaine a inscrit six buts et délivré deux passes décisives en six matchs.
©️Jérôme Flury

Malgré cela, il a été impossible de ne pas LA voir. Avec ses cheveux roses et ses réalisations sur le terrain, Megan Rapinoe s’est révélée aux yeux du grand public. Le premier tour avait été celui d’une Cristiane, auteure d’un triplé pour son premier match. Ou d’une Alex Morgan en feu, qui marque par cinq fois contre la Thaïlande. La Française Wendie Renard, plus grande joueuse de la coupe du monde, marque aussi les esprits par un doublé dans le match d’ouverture. Megan Rapinoe, qui trouve aussi le chemin des filets lors du premier match des États-Unis contre la Thaïlande, va aussi et surtout faire parler d’elle pour ses déclarations.

Engagée, notamment pour les droits de la communauté LGBT, Megan Rapinoe a prévenu dès le début du mondial. Elle n’ira pas à la « p… de Maison blanche » en cas d’invitation du président américain Donald Trump. Elle ne chante pas l’hymne américain au début des rencontres. Visage fermé, elle est tournée vers le terrain et régale autant par ses mots que par ses actions sur son côté gauche. Elle se déride lorsqu’elle marque et célèbre alors de façon démonstrative.

Le V de la victoire.

À 34 ans, la charismatique attaquante a démontré toute son importance dans la phase des matchs à élimination directe. C’est elle qui a ouvert le score en finale, comme en quarts et en huitièmes. Absente en demies pour blessure, Megan Rapinoe a éliminé à elle seule le pays hôte, la France, sur deux éclairs tranchants dans une soirée qui aurait dû être bleue. Cependant, la joueuse ne se contente pas du terrain pour s’exprimer. Et use de sa notoriété, importante aux États-Unis, pour faire passer des messages.

Megan a été taillée pour cela, pour être la porte-parole du football féminin. Je savais très bien qu’elle avait les épaules pour le faire. 

Jill Ellis, sélectionneuse des États-Unis

Samedi 6 juillet, Megan Rapinoe s’attaque à la Fifa et dénonce « un manque de respect » de l’institution pour le football féminin. L’aillière ne comprend pas que trois finales se déroulent le même jour, celle du Mondial et celles de deux compétitions masculines, la Gold Cup et la Copa America. « Incroyable » pour Rapinoe.

Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin.

-Megan Rapinoe, à propos de la Fifa

Le lendemain, le 7 juillet, elle monte sur le toit du monde pour la deuxième fois de sa carrière. Les yeux brillants et pleine de fierté.  « J’ai tout adoré dans cette aventure et je n’ai pas de mots pour décrire toutes nos performances. » Le tout en remportant les trophées de meilleure buteuse et meilleure joueuse du mondial. Au sommet.

Donald Trump qui lui avait dit qu’avant de parler elle devrait gagner, va devoir se rendre à l’évidence. Megan Rapinoe sait ce qu’elle fait. Et elle le fait plutôt bien. Une chose est sûre: Son nom devrait revenir rapidement dans les médias. « J’aime qu’on dise que je suis icône », a-t-elle glissé dans un sourire après la finale. Radieuse.

Jérôme Flury

Articles simillaires

Les plus lus

Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Bloqueur de publicités détecté !!!

Nous avons détecté que vous utilisez des extensions pour bloquer les publicités. Veuillez nous soutenir en désactivant ce bloqueur de publicités.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Decline
Privacy & Cookie policy
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active

Qui sommes-nous ?

Footeuses et un média d'actualité sur le football féminin. L’adresse de notre site est : https://footeuses.com

Commentaires

Quand vous laissez un commentaire sur notre site, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables. Une chaîne anonymisée créée à partir de votre adresse e-mail (également appelée hash) peut être envoyée au service Gravatar pour vérifier si vous utilisez ce dernier. Les clauses de confidentialité du service Gravatar sont disponibles ici : https://automattic.com/privacy/. Après validation de votre commentaire, votre photo de profil sera visible publiquement à coté de votre commentaire.

Médias Football féminin

Si vous téléversez des images sur notre site de football féminin, nous vous conseillons d’éviter de téléverser des images contenant des données EXIF de coordonnées GPS. Les personnes visitant votre site peuvent télécharger et extraire des données de localisation depuis ces images.

Cookies

Si vous vous rendez sur la page de connexion, un cookie temporaire sera créé afin de déterminer si votre navigateur accepte les cookies. Il ne contient pas de données personnelles et sera supprimé automatiquement à la fermeture de votre navigateur. Lorsque vous vous connecterez, nous mettrons en place un certain nombre de cookies pour enregistrer vos informations de connexion et vos préférences d’écran. La durée de vie d’un cookie de connexion est de deux jours, celle d’un cookie d’option d’écran est d’un an. Si vous cochez « Se souvenir de moi », votre cookie de connexion sera conservé pendant deux semaines. Si vous vous déconnectez de votre compte, le cookie de connexion sera effacé. En modifiant ou en publiant une publication, un cookie supplémentaire sera enregistré dans votre navigateur. Ce cookie ne comprend aucune donnée personnelle. Il indique simplement l’ID de la publication que vous venez de modifier. Il expire au bout d’un jour.

Contenu embarqué depuis d’autres sites

Les articles de ce site de football féminin peuvent inclure des contenus intégrés (par exemple des vidéos, images, articles…). Le contenu intégré depuis d’autres sites se comporte de la même manière que si le visiteur se rendait sur cet autre site. Ces sites web pourraient collecter des données sur vous, utiliser des cookies, embarquer des outils de suivis tiers, suivre vos interactions avec ces contenus embarqués si vous disposez d’un compte connecté sur leur site web.

Utilisation et transmission de vos données personnelles

Si vous demandez une réinitialisation de votre mot de passe, votre adresse IP sera incluse dans l’e-mail de réinitialisation.

Durées de stockage de vos données

Si vous laissez un commentaire, le commentaire et ses métadonnées sont conservés indéfiniment. Cela permet de reconnaître et approuver automatiquement les commentaires suivants au lieu de les laisser dans la file de modération. Pour les comptes qui s’inscrivent sur notre site (le cas échéant), nous stockons également les données personnelles indiquées dans leur profil. Tous les comptes peuvent voir, modifier ou supprimer leurs informations personnelles à tout moment (à l’exception de leur identifiant). Les gestionnaires du site peuvent aussi voir et modifier ces informations.

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez un compte ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

Transmission de vos données personnelles

Les commentaires des visiteurs peuvent être vérifiés à l’aide d’un service automatisé de détection des commentaires indésirables.

Vos droits

En application de la loi « Informatique et Libertés » et du RGPD, vous disposez des droits suivants :
  • • Droit d’accès aux données personnelles détenues par Libération
  • • Droit à la rectification de vos données personnelles
  • • Droit de ne plus recevoir de communications marketing
  • • Droit à la limitation ou à l’opposition au traitement des données personnelles, ou à leur effacement sous certaines conditions
  • • Droit de recevoir une copie des données à caractère personnel que vous avez fournies à Libération dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine
  • • Droit de modifier ou de retirer à tout moment votre consentement, si vous avez volontairement fourni des données personnelles ou avez consenti à leur utilisation
  • • Droit de saisir l’Autorité de protection des données (en France la CNIL)
Vous pouvez exercer vos droits à tout moment en envoyant un email à l’adresse suivante : [email protected] Footeuses examinera votre requête et vous répondra dans le délai d’un mois. Si vous n’êtes pas satisfait de nos échanges, vous avez la possibilité de saisir la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) à l’adresse suivante : CNIL 3 place de Fontenoy TSA 80715 75334 Paris cedex 07
Save settings
Cookies settings