Déjà qualifiée pour les quarts, l’Allemagne écarte la Finlande à l’Euro féminin 2022

Dans un match sans enjeu, l’Allemagne déjà assurée d’être première du groupe a dominé sans grande difficulté la Finlande déjà éliminée de l’Euro féminin 2022 (3-0). L’occasion pour la sélectionneure Martina Voss-Tecklenburg de faire tourner et de donner du temps de jeu à certaines joueuses avant le quart de finale prévu, ce jeudi 21 juillet, face à l’Autriche.

Dès l’entame du match l’Allemagne donna le ton. Toutes les offensives partirent des côtés pour trouver l’attaquante star Alexandra Popp déjà auteure de 2 buts en 2 matches. Deux premières occasions manquées, d’abord Popp puis Sara Däbritz. Mais le message envoyé fut clair, les Allemandes ne lèveront pas le pied malgré la première place du groupe déjà acquise.

La Finlande fait bloc

Les favorites combinèrent très bien. Portées par Klara Bühl très active en attaque, tandis que la Finlande eut beaucoup de difficultés pour sortir de sa moitié de terrain. Les occasions s’enchaînèrent, mais les Finlandaises firent bloc devant leur but, et s’en sortirent miraculeusement (13e). Beaucoup de combinaisons, l’Allemagne détenait le ballon, mais il y avait encore des déchets sur le dernier geste. À la 27e minute, l’Allemagne fut tout proche d’ouvrir le score. Un très bon appel d’Alexandra Popp qui se démarqua pour récupérer le centre de Sara Däbritz. Les onze joueuses de la Finlande restèrent quant à elles, dans leur camp. N’arrivant pas à percer la défense en bloc adverse, l’Allemagne s’essaya de loin. Avec une frappe puissante aux 30 mètres de Marina Hegering. Déviée inconsciemment de la tête par Alexandra Popp qui faillit tromper la gardienne.

À lire aussi : L’Angleterre fait exploser l’Irlande du Nord pour son dernier match de poules à l’Euro féminin 2022

L’Allemagne trouvent la faille et déroule

L’ouverture du score intervient sur un centre parfaitement piqué de Giulia Gwinn repris de la tête par Sophia Kleinherne (40e). 

Ce premier but fut annonciateur de beaucoup d’autres. Dès la reprise, Alexandra Popp vient faire le break, une nouvelle fois de la tête (48e). Elle s’élève plus haut que tout le monde à la suite d’une combinaison entre Nicole Anyomi et Kathrin Hendrich (48e). Trois buts en trois matchs pour la joueuse de 31 ans. Après avoir raté les deux derniers Euros féminins sur blessure, elle est devenue la première joueuse allemande à marquer dans les trois matches de groupes. On retrouva Nicole Anyomi quelques minutes plus tard. Ce fut elle qui vint inscrite le troisième but du match d’une frappe puissante à l’entrée de la surface (63e). Une victoire écrasante de l’Allemagne qui a tiré 32 fois tandis que la Finlande seulement 2 frappes non cadrées.

Une gestion parfaite des Allemandes qui impressionnent dans cet euro. Favorite en quart face à l’Autriche, l’Allemagne aura à coeur de soulever à nouveau la coupe de l’Euro féminin 2022. Elles l’ont déjà remporté huit fois.

Nathalie Quérouil

Photo © Euro féminin 2022

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P