jeudi 30 juin 2022

Annahita Zamanian (Juventus) : « Affronter Lyon, le meilleur moyen de constater la progression »

La jeune Française qui évolue à la Juventus de Turin depuis 2020, Annahita Zamanian, a répondu aux questions de Footeuses alors que son club monte en puissance et vient de battre l’Olympique Lyonnais en Coupe d’Europe. Une preuve des progrès de l’équipe italienne d’après la milieu de terrain.

En Ligue des championnes, vous vous apprêtez à jouer au Groupama Stadium. C’est la deuxième saison de suite où vous affrontez l’Olympique Lyonnais, c’est un match forcément à part pour vous ?

Je parlais l’autre jour avec les filles que je connais à Lyon. Cela fait des années qu’on joue au Groupama, à l’Allianz. Cela donne de beaux matchs et je trouve qu’on voit encore mieux la progression quand on joue la même équipe. L’année dernière, on a perdu les matchs… pas facilement, mais on a perdu tout de même. Et là, quand tu rejoues contre Lyon, tu constates la progression.

À lire : La Juventus s’impose 2-1 contre l’OL !

L’an dernier déjà, vous aviez perdu mais sans doute surpris de nombreux observateurs en faisant douter cette équipe. Alors cette fois, la victoire au match allez, que vous avez vécue du banc, c’est l’une des plus grosses victoires de votre carrière ?

Quand j’étais au Paris SG j’en ai perdu des matchs contre Lyon alors c’est beau d’en gagner un aussi. Cette saison, on connait toutes une évolution avec le nouveau coach. On joue un type de football qu’on aime bien, et après ce qu’on a à la Juve, c’est le cœur. Il est très grand ici.

Ainsi, même lorsque nous ne sommes parfois pas les favoris aux yeux des gens, on est l’équipe qui y croit le plus. Et dans le football, tout le monde sait que des fois cela peut faire la différence.

« L’Italie a un championnat de haut niveau qui mérite le respect » : Découvrez notre entretien exclusif avec Annahita Zamanian

Ce championnat italien semble beaucoup progresser ces dernières saisons et être plus relevé, vous le confirmez ?

Pour avoir joué en Suède et en France, je peux dire qu’en Italie, toutes les équipes veulent jouer. Je ne dis pas là qu’en France, toutes les équipes ne joueraient pas mais peut-être que certaines étaient un peu plus défensives quand elles faisaient face au PSG.

« Toutes les équipes y croient, il le faut ! »

Ici, peut-être que les clubs sont aussi défensifs mais quand ils ont le ballon, ils essaient quand même. Pour moi, c’est le point fort de la Serie A, toutes les équipes y croient. Il le faut, c’est le football ! Nous faisons pareil en Champion’s League.

Propos recueillis par Jérôme Flury

Photo © Juventus féminines

Articles simillaires

ARTICLES LES PLUS LUS

P