L’arbitrage très décrié du match entre Lyon et Montpellier en D1 féminine

Malgré la victoire de Lyon face à Montpellier en D1 féminine ce vendredi (3-1), l’arbitrage d’Alexandra Collin a fait l’objet de nombreuses critiques du côté des Lyonnais. Sur le terrain mais aussi en dehors.

La victoire finale a sûrement atténué la colère des Fenottes. Et celle de leurs supporters. Mais peut-être un peu moins l’impatience de Sonia Bompastor, l’entraîneure de Lyon, qui n’a pas encore vue le premier clean-sheet de la saison de son équipe en D1 féminine. Elle ne cacha d’ailleurs pas son agacement suite au penalty sifflé et transformé par Montpellier.

À lire aussi : Malmené, l’OL féminin domine finalement Montpellier en D1 Arkema

D’autant plus que l’OL n’avait plus encaissé au moins un but lors de trois matches consécutifs en championnat depuis décembre 2020. Un regard critique sur l’arbitrage d’Alexandra Collin, l’arbitre principale de la rencontre, partagé par de nombreux internautes. Tous pointent son indulgence avec les joueuses de Montpellier et de « nombreuses fautes » non sanctionnées.

Un arbitrage « à l’anglaise » pour Lyon – Montpellier en D1 féminine

Le premier choc de la saison entre l’OL féminin et le MHSC a été un combat tactique mais surtout physique. Sous une pluie diluvienne, les deux équipes se sont rendu coup pour coup durant 90 minutes. Au final, seulement cinq cartons ont été distribués. Deux pour Montpellier, trois pour Lyon.

Pourtant, les Rhodaniennes en ont espéré bien plus tout au long de la rencontre. D’abord sur le tirage du maillot de Wendie Renard en pleine surface. Puis sur une charge dans le dos d’Amandine Henry (47e). Le premier avertissement arriva finalement à la 52e minute suite à une faute de Nerilia Mondesir sur Perle Morroni. Alors que pour les Fenottes, Wendie Renard, Lindsey Horan puis Amandine Henry avaient été sanctionnées par Alexandra Collin.

En seconde période, c’est un gros tacle par derrière sur Eugénie Le Sommer qui donna des sueurs froides aux supporters lyonnais. Heureusement, il a été sans conséquence pour la numéro 9 de l’OL. Mais pas non plus réprimandé par l’arbitre centrale. Seul l’accrochage, tout autant appuyé, de Charlotte Bilbaut donna un second carton jaune pour Montpellier.

« L’arbitrage de Mme Collin m’a posé problème. Qu’elle soit dure avec l’OL, ok. Mais qu’elle le soit aussi avec le MHSC alors qu’elle a été très coulante. On peut avoir un type d’arbitrage de cool à dur, mais il faut qu’i soit le même pour les 2 équipes » a réagi un internaute sur Twitter.

Montpellier a néanmoins été privée d’un but en première mi-temps, refusé pour hors-jeu. Et aurait pu concéder un penalty. Celui qui leur a été accordé plus tard dans le match. Les conditions climatiques n’ont très certainement pas aidé les 22 actrices et l’arbitre centrale à rendre la meilleure des copies ce vendredi soir.

Clément Gauvin

Photo © OL féminin

Articles simillaires

Les plus lus