Constance Picaud est prête à jouer avec le PSG féminin

Blessée au genou droit depuis le mois d’août, Constance Picaud a réintégré l’entraînement collectif du PSG féminin. La gardienne vendéenne de 23 ans devrait faire son retour très prochainement sur les terrains officiels.

Dix mois après son arrivée au PSG féminin, Constance Picaud va enfin pouvoir débuter son aventure dans le club de la capitale. Victime d’une rupture du ligament croisé du genou droit en août, la gardienne française semble être rétablie de sa blessure. C’est en tout cas ce qu’il transparaît d’une vidéo publiée, ce mardi, par le PSG féminin. On y voit la gardienne de 23 ans effectuer une séance d’entrainement complète et sans difficulté apparente. Le club parisien le confirme avec un message : « Constance Picaud est de retour ! »

Une accession coupée nette

Car l’année 2021 avait parfaitement débuté pour Constance Picaud. Le 9 février dernier, la gardienne du HAC féminin connaît pour la première fois l’équipe de France féminine. Même si elle n’a pas joué, cette convocation récompense les bonnes performances de la Vendéenne. Durant la saison 2019-2020, elle n’a encaissé que 13 buts avec le club normand et n’a connu que deux fois la défaite.

A lire aussi : « Ma première en Bleues était magique » avoue Picaud

Mais avec le départ de Christiane Endler à l’OL féminin, Constance Picaud est recrutée par le PSG. Seulement deux ans après avoir signé son premier contrat professionnel en football féminin. Son destin bascule le 4 août dernier. Lors d’un match amical face à Rome (2-1), Constance Picaud se blesse gravement. Les examens médicaux indiquent que la gardienne de but du Paris-Saint-Germain souffre d’une rupture du ligament croisé du genou droit. Et puis les choses ne s’arrangent pas.

Après 5 mois de rééducation, elle souffre toujours de son genou. Et ne reprends pas la course qu’à partir du mois de janvier, puis les programmes collectifs en février. Mais après des longs mois de galère, l’ancienne gardienne du HAC semble voir le bout du tunnel. Il lui reste maintenant à grappiller du temps de jeu au PSG féminin et prouver qu’elle peut être la gardienne numéro 1 des championnes de France.

Clément Gauvin

Photo © PSG féminines

Articles simillaires

Les plus lus