D1 Arkema (J12) : L’OL répond au PSG, Montpellier et Bordeaux assurent l’essentiel, Guingamp accroché par Le Havre

Ce samedi, l’OL n’a pas tremblé pour s’imposer sur la pelouse de Soyaux (3-0), avant-dernier de la D1 Arkema. Tout comme Montpellier face à Reims (2-0) et Bordeaux contre Dijon (2-0). Guingamp, longtemps devant, a été accroché dans les dernières minutes du match par le Havre (2-2).

OL 3-0 Soyaux

Comme le PSG vendredi soir, l’OL féminin lance parfaitement sa deuxième partie de saison. Mais contrairement aux Parisiennes, les joueuses de Sonia Bompastor n’ont pas tremblé pour décrocher leur premier succès de l’année 2023. Après l’ouverture du score de Vanessa Gilles de la tête sur un coup franc de Selma Bacha (36e), Amandine Henry a doublé la mise juste avant la pause (39e). Une avance que les Lyonnaises ont ensuite gérée avant de clore définitivement le score avec un nouveau but de la tête, celui de la capitaine Wendie Renard (72e). Le moment marquant de la rencontre a été le retour sur les terrains d’Amel Majri après 13 mois et demi d’absence. La milieu de terrain de l’OL et des Bleues avait été victime d’une grave blessure à un genou en octobre 2021 avant de tomber enceinter durant sa convalescence.

Montpellier 2-0 Reims

À domicile, Montpellier à réalisé le bon coup de la 12e journée de D1 Arkema. Face à Reims, les Montpelliéraines ont confirmé leur bonne dynamique et leurs ambitions européennes. Dans un match équilibré et disputé, elles sont parvenues à ouvrir le score par l’intermédiaire de Maëlys Mpomé (1-0, 35e) suite à un cafouillage dans la surface rémoise. Et malgré de bonnes intentions du Stade de Reims, portées par Kethna Louis et Melchie Dumornay, les joueuses de Yannick Chandioux ont validé ce précieux succès dans le temps additionnel sur une frappe puissante de Marion Torrent (2-0, 90e +7).

À lire aussi : Le classement de la D1 Arkema

Bordeaux 2-0 Dijon

Il n’y pas eu de suspense en Gironde. Bordeaux, privé de son entraîneur Patrice Lair (suspendu) s’est mis à l’abri dès la 2e minute de jeu grâce à l’inévitable Maëlle Garbino, son huitième de la saison. L’attaquante girondine a ensuite trouvé la barre transversale (1-0, 32e), tout comme sa coéquipière Julie Dufour (41e). Des occasions manquées que les Bordelaises ont faillit regretter juste avant la pause. Car Dijon a bien cru avoir l’opportunité d’égaliser sur penalty juste avant la pause. Mais Victoria Beyer, l’arbitre de la rencontre, est revenue sur sa décision pour finalement redonner le ballon aux Girondines. Au retour des vestiaires, Maëlle Seguin a entériné le succès bordelais suite à un ballon mal repoussé par la gardienne dijonnaise (2-0,55e). Malgré la nomination d’un nouvel entraîneur, Sébastien Joseph, Dijon a concédé une cinquième défaite consécutive en D1 Arkema. Et voit désormais la zone rouge se rapprocher très dangereusement.

Guingamp 2-2 Le Havre

Guingamp peut s’en vouloir. Car ce samedi, les Guingampaises ont bien cru signer une quatrième victoire consécutive toutes compétitions confondues en menant par deux buts d’écart à la fin de la première mi-temps. Une avance creusée par Sarah Cambot à deux reprises. D’abord du pied droit (1-0, 4e) et, ensuite, sur un service parfait de Nina Richard (2-0, 32e). Mais Sh’nia Gordon est venue troubler les plans des Guingampaises juste avant de rentrer aux vestiaires. Suite à un coup franc de Christy Gavory, repoussé par Cindy Perrault, elle a réduit la marque pour redonner de l’espoir à ses coéquipières. Une opportunité que Deja Davis ne laissa pas filer. La défenseure centrale égalisa dans le temps additionnel pour arracher un précieux match nul dans la course au maintien (2-2, 90e+1). Le Havre pointe désormais à la 8e place du classement, devant Guingamp (9e) avec trois points de retard.

Clément Gauvin

Photo © MHSC féminines 

Articles simillaires

Les plus lus