Les Anglaises envoient une lettre engagée au futur Premier ministre

Après leur sacre à l’Euro féminin, les joueuses de l’équipe d’Angleterre ont adressé une lettre au futur Premier ministre britannique. Les élections ont lieu le 5 septembre et elles demandent plus d’égalité à l’école et une meilleure promotion du football féminin.

Les Lionnes veulent profiter de leur popularité bien méritée pour faire avancer les choses. En remportant l’Euro féminin fin juillet, les 23 sélectionnées ont déjà accompli des miracles. Elles ont ramené le football au Royaume, 56 ans après le titre mondial des garçons. Le football féminin n’avait jamais pris une ampleur aussi folle en Angleterre. À ce titre, les joueuses ont déjà rempli leur rôle d’ambassadrice de la meilleure des façons. Mais elles n’ont pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin.

Les prochaines élections législatives ont lieu le 5 septembre prochain au Royaume-Uni. Une aubaine pour les championnes d’Europe qui espèrent ainsi glisser deux ou trois mesures égalitaires dans le débat. Pour ce faire, elles ont adressé une lettre à Rishi Sunak et Liz Truss, les deux futurs Premier ministre. Parmi leurs doléances, les Anglaises ciblent la possibilité pour toutes les jeunes filles de pouvoir jouer au football à l’école.

La lettre adressée par les joueuses anglaises de football féminin

« Tout au long de l’Euro, en tant qu’équipe, nous avons parlé de notre héritage et de notre objectif d’inspirer une nation. Beaucoup pensent que cela a déjà été réalisé, mais nous considérons que ce n’est que le début. Nous cherchons l’avenir. L’idée est de créer un vrai changement dans ce pays et nous vous demandons, si vous deviez devenir Premier Ministre le 5 septembre, de nous aider à réaliser ce changement.

Nous voulons que toutes les filles du pays puissent jouer au football à l’école. Actuellement, seules 63% des filles peuvent le pratiquer dans les cours d’éducation physique. La réalité est que nous incitons les jeunes filles à jouer, mais que beaucoup ne se sont pas en mesure de le faire. C’est quelque chose que nous avons toutes vécu en grandissant. On nous a souvent empêché de pratiquer notre sport préféré. Nous avons donc formé nos propres équipes, nous avons voyagé à travers le pays et malgré les obstacles, nous avons continué à jouer au football.

Un long chemin à parcourir en Angleterre

Le football féminin a parcouru un long chemin. Mais il reste encore du terrain. Nous vous demandons, à vous et à votre gouvernement, de veiller à ce que toutes les filles aient accès à un minimum de deux heures d’éducation physique par semaine. Non seulement devrions-nous offrir le football à toutes les filles, mais nous devons également investir et soutenir les enseignantes d’EPS. Leur rôle est crucial et nous devons leur donner les moyens d’assurer des sessions de football féminin. Ce sont des modèles clés à partir desquels tant de jeunes filles peuvent s’épanouir.

Nous avons fait des progrès incroyables dans le football féminin, mais cette génération d’écolières mérite mieux. Elles méritent de jouer au football à midi, elles méritent de jouer au football en cours d’éducation physique et elles méritent de croire qu’elles pourront un jour porter les couleurs de l’Angleterre.

L’égalité femmes-hommes et des rêves qui se réalisent

Nous voulons que leurs rêves se réalisent également. C’est l’occasion de faire une énorme différence. Un changement qui aura un impact sur la vie de millions de jeunes filles. Nous – les 23 membres de l’équipe féminine d’Angleterre – vous demandons d’investir en priorité dans le football féminin dans les écoles, afin que chaque fille ait le choix. »

Photo © Angleterre foot féminin

Articles simillaires

Les plus lus