Les rencontres de l’équipe féminine d’Ukraine repoussées en juin

L’équipe féminine d’Ukraine disputera ses matches de qualification pour la Coupe du monde féminine 2023 en juin en raison de l’invasion de la Russie.

La dernière trêve internationale avant l’Euro féminin de cet été vient de se terminer. L’occasion pour les nations européennes de disputer leurs rencontres qualificatives pour la Coupe du monde féminine 2023. Mais suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, les deux pays n’ont pas pu participer aux rencontres du mois d’avril. La FIFA a disqualifié la sélection russe de toutes ses compétitions. Et l’équipe féminine d’Ukraine a obtenu le report de ses matches pour des raisons évidentes.

L’UEFA a récemment confirmé que les deux rencontres initialement prévues en avril sont repoussées au mois de juin. Les Ukrainiennes affronteront finalement l’Écosse le 24 juin puis la Hongrie le 28 juin. Les deux oppositions se feront sur terrain neutre. Pedro Martinez Losa, sélectionneur de l’équipe féminine d’Écosse, a pleinement approuvé la décision prise par l’instance européenne. « Le football passe naturellement au second plan. Nos pensées vont à tous les Ukrainiens touchés par cette horrible situation », a ajouté l’ancien coach des Girondines de Bordeaux.

Des joueuses ukrainiennes toujours au pays

Son homologue à la tête des féminines de l’Ukraine, Lluis Cortés, racontait début mars que plusieurs joueuses étaient restées au pays. « Certaines ont réussi à fuir et cherchent des équipes où elles peuvent jouer pour pouvoir envoyer de l’argent à leur famille en Ukraine. D’autres sont toujours là-bas et veulent défendre leur pays. La plupart de leurs pères sont partis combattre. On a des nouvelles de chacune d’elles tous les jours, pour savoir si elles sont toujours en vie. »

L’ancien entraîneur du FC Barcelone féminin avait dû fuir la ville de Kiev en catastrophe au début de la guerre. Il avait regagné la frontière espagnole après un long périple de plusieurs heures.

L’Ukraine dans le groupe B

L’Ukraine figure dans le groupe B des qualifications pour la Coupe du monde féminine 2023. Les Jaunes et Bleues possèdent quatre points après quatre journées et alors qu’il en reste quatre à disputer. La première place est déjà hors d’atteinte puisque l’Espagne est assurée de terminer en tête. Il faudrait que l’Ukraine remporte presque tous ses matches pour espérer finir parmi les meilleures deuxièmes.

Cet objectif est plus à la portée de l’Écosse et de la Hongrie qui comptent respectivement neuf et dix points. Les deux dernières rencontres de chaque équipe se joueront ensuite en septembre. Soit après le Championnat d’Europe organisé en Angleterre cet été.

Mickaël Duché

Photo © Fédération ukrainienne de football féminin

Articles simillaires

Les plus lus